13 résidents d'une maison de repos à Athus positifs au Covid: aucun n’est symptomatique, 90% des pensionnaires vaccinés

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Le vaccin contre le coronavirus permet d'éviter les formes graves de la maladie. Il est donc encore possible d'être positif au virus après vaccination. Dans une maison de retraite située à Athus (province de Luxembourg), où plus de 90 % des résidents sont vaccinés, un nouveau foyer vient d'être décelé.

Ils se réjouissaient de pouvoir retrouver leurs proches. Ce ne sera finalement pas le cas tout de suite. 86 des 90 pensionnaires sont vaccinés. Pourtant, 13 d’entre eux sont positifs. Résultat : quarantaine pour tout le monde.

"La réponse était de confiner les résidents vaccinés et négatifs en chambre. C’est difficile à comprendre pour nous, pour les familles,…", explique Catherine Habaru, la présidente du CPAS d’Aubange.

Un protocole décidé par l’Agence wallonne pouAviq qui perturbe les pensionnaires. L’établissement n’avait connu aucun cas de coronavirus depuis le début de la pandémie.

"La vaccination n’empêche pas de contracter le covid, mais bien de contracter une forme grave de la maladie. La vaccination n’empêche pas non plus d’être transmetteur de la maladie. C’est la raison pour laquelle, on insiste encore sur les gestes barrières", rappelle Lara Kotlar, la porte-parole de l’Aviq.

"Ils sont asymptomatiques. Certains sont affaiblis, d’autres en bonne santé. La vaccination fonctionne en tout cas", ajoute Catherine Habaru, la présidente du CPAS d’Aubange.

Les résidents pourront retrouver leur liberté après 14 jours.

Fanny Dehaye et Benjamin Vankelst

A lire aussi

Levée des brevets sur les vaccins: pour les laboratoires, la peur d'un précédent

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?