Pierre Vanderheyden nouveau procureur général de Liège

(Belga) Pierre Vanderheyden sera le nouveau procureur général de Liège, annonce vendredi soir le Conseil supérieur de la justice (CSJ). Il succède à Christian De Valkeneer, qui avait choisi d'abréger son mandat pour le poste de président du tribunal de première instance de Namur-Dinant.

Trois magistrats étaient en lice: Vincent Macq, actuel procureur du Roi de Namur, Charles-Eric Cleese, auditeur du travail du Hainaut, et Pierre Vanderheyden, l'avocat général à Liège qui assurait l'intérim à cette fonction depuis la fin des vacances de Pâques. Le Conseil supérieur de la justice a finalement porté son choix sur ce dernier au terme d'entretiens qui se sont déroulés ce vendredi. Son mandat a une durée de cinq ans, renouvelable une fois. Pierre Vanderheyden a entamé sa carrière professionnelle en 1985 comme avocat au barreau de Huy avant d'être nommé en 1991 substitut du procureur du Roi au parquet de Dinant. Il a ensuite rejoint le parquet général de Liège, où il a successivement exercé les fonctions de substitut du procureur général (1999), avocat général (2002) puis premier avocat général (2015). "Pierre Vanderheyden est un pénaliste averti qui a une connaissance approfondie de toutes les facettes du ministère public tant sur les plans opérationnels et stratégiques que de la politique criminelle. Depuis 2004, il s'est vu confier de nombreuses tâches à finalités stratégiques et conceptuelles au sein du parquet général de Liège. Il a été l'adjoint direct du précédent procureur général, Christian De Valkeneer, et a fait partie de son comité de direction. À ce titre, il l'a assisté dans la direction, l'organisation et la gestion quotidienne du parquet. Il a également assumé la direction de la cellule 'stratégie et développement' qui est chargée du suivi des réunions du Collège des procureurs généraux et de coordonner l'activité du parquet général de Liège au sein des différents réseaux d'expertise et de groupes de travail. Il dirige l'équipe correctionnelle du parquet général", a détaillé le Conseil supérieur de la justice. Le ministre de la Justice dispose d'un délai de 50 jours pour confirmer la décision du CSJ. (Belga)

Agence Belga

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?