Traque de Jürgen Conings: le parquet dément certaines fausses informations apparues sur les réseaux sociaux

Dans l'enquête pour retrouver le soldat radicalisé d'extrême droite Jürgen Conings, "toutes les pistes restent ouvertes et envisagées", a indiqué lundi la porte-parole du parquet fédéral Wenke Roggen. La police reçoit chaque jour des dizaines d'informations, qu'elle prend très au sérieux.

L'appel sans précédent lancé dimanche soir par le procureur fédéral au fugitif n'a donné lieu à aucune réaction à ce stade.

Le parquet tient par ailleurs à démentir certaines fausses informations apparues sur les réseaux sociaux. "Des rumeurs affirment que les armes découvertes dans le véhicule de Jürgen Conings étaient factices. Ces affirmations sont fausses", a précisé la porte-parole du parquet. "La voiture contenait bien des armes légères antichars. Et je répète qu'en Belgique, il n'y a pas de 'permis de tuer. La police interviendra de manière adéquate et réagira en cas de légitime défense", a-t-elle ajouté.

Une centaine de participants à la troisième marche de soutien

Par ailleurs, une centaine de personnes ont participé ce lundi à la troisième marche de soutien au militaire en fuite, Jürgen Conings, à Maasmechelen. Le groupe est parti vers 14h15 en direction du Parc national de Haute Campine, où les recherches pour retrouver le fugitif sont désormais terminées.

> Récit d'une traque INTENSE, jour après jour

A lire aussi

Jürgen Conings fiché sur Interpol: qu'est-ce que cela signifie? Chasse à l'homme en Flandre - Le parquet fédéral appelle Jürgen Conings à contacter une personne de confiance La police déployée à la gare de Bruxelles-Nord: un témoin pensait avoir vu Jürgen Conings, c'était une fausse alerte Jürgen Conings est introuvable depuis une semaine: récit d'une traque INTENSE, jour après jour Une élue communale d'Ath soutient publiquement Jürgen Conings, toujours introuvable: "Je trouve cela tout à fait dramatique" Chasse à l'homme en Flandre: toujours aucune trace de Jürgen Conings Chasse à l'homme en Flandre: les syndicats militaires ne veulent pas que l'on modifie leurs règlements "dans tous les sens"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?