Annoncée, "La Boum 3" n'a finalement pas eu lieu: l'organisateur explique pourquoi

Deux événements différents étaient annoncés ce samedi 29 mai au Bois de la Cambre, à Bruxelles: La Boum 3 et l'European Demonstration for Freedom. La première n'a finalement pas eu lieu, pourquoi ? L'organisateur répond au micro de RTL INFO.

La Boum 3, annoncée pour ce samedi 29 mai au Bois de la Cambre, n'a finalement pas eu lieu. Selon Dave Monfort, porte-parole du collectif L'Abime qui organise l'événement, ce dernier a dû être annulé… pour cause de matériel confisqué. "On avait mis en place une radio sur 107.2 FM qui diffuse sur tout Bruxelles. On avait des baffles en Bluetooth qui captaient la radio. On a voulu tester le matériel et après deux minutes, on s'est tout fait embarquer, sans explication vraiment claire. On nous a dit que premièrement, il était interdit d'écouter de la musique dans des lieux publics. Je connais un peu les lois et je leur ai dit que ça m'étonnait. Ils ont été chercher l'article de loi en question et dans celui-ci, il est spécifié que c'étaient les nuisances sonores qui étaient interdites. Je leur ai demandé à partir de quand ça devenait une nuisance sonore. Ils n'ont pas apprécié qu'on pinaille sur les détails de la loi et ils ont décidé d'embarquer tout le matériel."

"On va être un peu plus organisés"

Selon l'organisateur, la réouverture des terrasses et la période d'examens qui approche auraient également joué sur l'absence de participants. Que va devenir La Boum à l'avenir ? Dave Monfort explique: "La Boum, c'était un événement spontané. Maintenant, on va peut-être être un peu plus organiser, surtout qu'on doit faire face aux autorités qui appliquent la loi de manière aléatoire. On a bien vu aujourd'hui qu'il y avait une manifestation où il y avait clairement des nuisances sonores et ils n'ont rien dit. On va s'adapter". Cette manifestation dont l'organisateur parle, c'est l'European Demonstration for Freedom, qui a réuni des centaines de personnes.

Il ne compte pas s'arrêter là car pour lui, nous sommes loin d'un retour à une vie normale. "Il y a certaines mesures qui sont levées, d'autres qui ont été adoucies mais on n'est en rien à un retour à la normale." S'il a décidé d'organiser l'événement à l'origine, c'est pour une raison simple. "J'ai toujours été un adepte des libertés. Ici, les libertés sont clairement bafouées. C'est une raison suffisante, en tant que citoyen, de défendre ses libertés."

RTL INFO, avec Arnaud Gabriel

A lire aussi

"La Boum Test" à Bruxelles: le porte-parole du collectif "l'Abîme" remet les choses au clair (VIDEO) "Boums" au Bois de la Cambre: la police a-t-elle été trop loin? La réaction de Philippe Close Retour à la normale au Bois de la Cambre après un rassemblement: aucun signe de la Boum 3 Le calme est revenu à Schuman après le rassemblement de milliers de personnes

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?