Les appels à la ligne d'écoute de prévention du suicide ont augmenté en 2020

Les appels à la ligne d'écoute de prévention du suicide ont augmenté en 2020

La Cellule d'intervention psychologique de crise (CIPC) a observé, en 2020, une augmentation des consultations liées à une crise suicidaire de 50,9% par rapport à l'année précédente. C'est ce qui ressort du bilan de l'année 2020 du Centre de prévention du suicide (CPS). La tranche des 14-30 ans est beaucoup plus touchée qu'auparavant.

Depuis le début de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus, le Centre de prévention du suicide a également constaté une hausse constante du nombre d'appel sur sa ligne d'écoute. En 2020, plus de 19.000 appels ont été décrochés dont plus de la moitié étaient des appels de crise. Plus de 23% étaient des appels de soutien et 6% des appels pour un tiers. Le nombre de consultations pour l'accompagnement du deuil par suicide a également grimpé de 30,7% par rapport à 2019. 

Plus de prisonniers ont contacté le service d'aide

Les jeunes ont été plus nombreux qu'avant et un nouveau public a fait son apparition: les détenus. Ces derniers ont particulièrement souffert des mesures sanitaires visant à éviter la propagation du virus dans les prisons, avec notamment la suspension des permissions de sortie et des congés pénitentiaires et l'annulation des visites ou un accès restreint aux douches et à la promenade lorsque le confinement était décrété pour faire face à un foyer de contaminations.

Besoin de bénévoles

Face à la crise sanitaire, le Centre de prévention du suicide s'est adapté et a proposé des modules de formation en ligne de deux heures pour aider les intervenants du secteur psycho-médico-social confrontés à un public en grande détresse. En tout, ce sont plus de 60 modules de formation de durée variable (entre deux heures et deux jours) qui ont été dispensés.

Face à la crainte que la crise du Covid n'ait encore des conséquences dans les années à venir, le centre de prévention a lancé un appel au bénévolat afin de disposer de plus de volontaires pour répondre aux appels. Ceux-ci seront formés à l'écoute active durant deux mois à Bruxelles. Un appel au don a également été lancé. Toute personne ayant des pensées suicidaires peut contacter le Centre de Prévention du Suicide via sa ligne d'écoute gratuite et anonyme (0800 32 123) ou son secrétariat afin d'obtenir des informations ou un rendez-vous (0476 53 00 84).

Belga

A lire aussi

Coronavirus: les ministres donnent leur feu vert pour le transfert de vaccins entre régions Carrefour rappelle ses "nouilles royales" Les voyages à l'étranger représentent-ils un risque ? Erika Vlieghe partage son inquiétude Le port du masque n'est plus obligatoire à Namur et Charleroi

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?