Pepinster: Jean reste dans sa maison sinistrée pour la protéger des voleurs et déblayer les gravats

La commune de Pepinster a été ravagée par les inondations ces derniers jours. Malgré les dégâts, les coupures d'eau ou de courant et malgré la fatigue, certains habitants restent coûte que coûte dans leur maison. C'est le cas de Jean, que nous avons rencontré. Il veut s'occuper de son habitation, mais aussi la protéger d'éventuels voleurs.

Lorsqu'il montre l'état de son habitation à notre équipe, Jean tente de garder le sens de l'humour malgré les circonstances. "Voilà ma cour, et là il y a une belle occasion à faire, il faut en profiter!", lance-t-il en montrant du doigt un voiture complètement sinistrée.

Les marchandises du supermarché atterrissent dans sa cuisine

Jean habite à côté du supermarché. Lorsque l'eau a détruit les murs du magasin, les denrées sont arrivées chez lui par la fenêtre, dans sa cuisine. Il nous montre les dizaines de bouteilles qu'il stocke depuis lors. "Ça, ce sont les marchandises qu'on a trouvé dans les gravats. J'ai dit au gérant s'il veut les reprendre… Mais lui, il m'a dit non, c'est perdu. De toute façon il ne peut pas les remettre dans le magasin", explique notre témoin.

Ne sachant pas quoi faire, Jean n'y touche pas et entrepose les marchandises en attendant une éventuelle distribution.

Tant qu'on n'a pas vu l'expert, je ne partirai pas

Jean nous explique ne pas vouloir quitter sa maison. Il a refusé l'offre de son assureur, qui proposait de le loger à l'hôtel. "Ça ne m'intéresse pas, alors je reste ici. J'aime mieux de rester ici. Parce que tant qu'on n'a pas vu l'expert, je ne partirai pas", nous confie-t-il. Il craint aussi que des personnes mal intentionnées visitent sa maison en son absence.

On se couche quand il fait noir, et on se lève quand il fait clair

Le riverain se débrouille avec un peu d'électricité crée par un générateur. "On sait vivre. On a à boire, on va chercher ou on nous amène à manger. Et puis on passe la nuit. On se couche quand il fait noir, et on se lève quand il fait clair. Donc je suis debout depuis 5h du matin", explique Jean.

Privé d'eau pendant plusieurs jours, notre témoin l'a finalement vu couler du robinet ce dimanche. Il pourra ainsi commencer à nettoyer les quelques affaires qui lui restent.

Lorsqu'il pourra fermer les portes de sa maison, Jean ira loger ailleurs. En attendant, il continue de déblayer ses affaires avec l'aide de ses proches.

Justine Sow, Guillaume Wils

A lire aussi

"C'est notre petit paradis qui disparaît": Roland, résident depuis 22 ans de ce camping dévasté à Tilff, constate l'ampleur des dégâts Liège: la police ferme le pont du Lhonneux après le passage d'un expert Les secours découvrent des grenades à Angleur: aucun danger pour les habitants Acte de bravoure à Verviers: Ludovic a aidé Pierre à sauver sa maman dans des conditions extrêmes Un couple revient pour voir sa maison à Pepinster… mais il n'y a plus rien: "55 ans de notre vie qui part" Dominique a eu 2,50 mètres d'eau dans sa maison à Angleur: elle découvre et évalue les dégâts avec son courtier en assurances Des pillages dans des maisons sinistrées de Pepinster: "Ça fait 5 jours que je ne dors pas"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?