Dominique a eu 2,50 mètres d'eau dans sa maison à Angleur: elle découvre et évalue les dégâts avec son courtier en assurances

Dans les villes et communes sinistrées, les courtiers d'assurance démarrent les premières visites. Ils aident les habitants à prendre des mesures d'urgence pour sauver ce qui peut l'être. À Angleur, Dominique a eu 2,50 mètres d'eau chez elle. Elle a découvert les dégâts ce week-end avec son courtier.

Dominique vit à Angleur, rue Saint-Jacques où jeudi, l’eau a atteint 2,50 mètres. Après avoir coupé le gaz et l’électricité, elle se réfugie à l’étage avec son chien, sans rien à manger ni à boire.

"Tous les meubles que vous voyez, ils flottaient, touchaient plafond du 1er. Je suis redescendue et je suis venue nager dans l'eau pour venir chercher une bouteille d'eau. J'ai nagé une deuxième fois pour devenir rechercher à manger parce que je vous avoue que dans ces situations-là, on est complètement perdus, on ne pense pas et on agit", raconte Dominique Massin, habitante sinistrée. 

36 heures plus tard, elle est évacuée par sa famille puis revient sur place et découvre aujourd’hui les dégâts. Les meubles et effets personnels sont ravagés. Presque tout est à jeter.

"Le plus important maintenant, ça va être de tout nettoyer, tout sortir et puis on va passer notre temps à lister ensemble. Je repasserai, on va se voir plusieurs fois", explique Laurent Moulin, courtier d’assurance à Dominique. 

Le courtier de Dominique la guide dans ses démarches. La première étape était de bénéficier du volet assistance. "J’ai réussi à lui obtenir une avance de 2.000 euros de l’assurance, je suis en train de lui obtenir un véhicule de remplacement. Elle a pu se reloger dans sa famille, ce qui est très bien même d’un point de vue psychologique, mais on aurait pu la reloger à l’hôtel par exemple", détaille le courtier. 

Ensuite, il faudra établir l’état de perte pour pouvoir être indemnisé.

"Peu de gens le savent et c'est important savoir : dans tous les contrats d’assurance, surtout ceux qui n'ont pas de courtier, sachez qu'ils peuvent avoir une assistance d'un expert indépendant. L’avantage, c’est qu’ils n’oublient rien et le but est d’avoir l’indemnité la plus juste pour les gens", ajoute encore l'expert. 

Que faire si tout a été emporté par les flots ? 

Mais certains éléments ont été emportés par les flots ils ont tout bonnement disparu. Dans ce cas-là peut-on espérer une indemnisation ?

"Les assureurs vont quand même clairement indemniser au niveau des éléments qu'on a pas sur retrouver. Il est clair que sur la bonne foi des gens, surtout dans ces circonstances aussi incroyables et complètement folles", précise encore Laurent Moulin. 

Dans la rue, certains n’ont pas encore reçu la visite de leur assureur. En attendant, ils vident leur maison, mais c'est un moment difficile pour Yvonne et Jean-Claude.

"On a tout perdu... Mais quand je vous dis tout, c'est tout. Les photos, tous les souvenirs qu'on a eus, parce que ça fait 51 ans qu'on est mariés. Donc, à notre âge, à 72 ans, on doit recommencer une vie. Alors ça c'est un peu dur", raconte Yvonne, submergée par l'émotion. 

Situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles chez les assureurs

Les assureurs et courtiers sont parfois difficilement joignables. Pour garantir l’assistance de première ligne disponible 24h/24h, certains professionnels ont doublé leurs effectifs.

"C'est rappeler des personnes qui sont en congé, c'est aussi demander aux personnes d'intervenir plus longtemps sur place, c'est tenir aussi compte du fait que dans notre personnel, nous avons pas mal de personnes qui sont sinistrées aussi. Nous avons demandé à nos collègues français nous aider", explique à son tour Sébastien Rulmont, directeur du développement et marketing IMA BENELUX Assistance P&V et Vivium. 

Les assureurs insistent : avant de jeter, photographiez tout pour espérer une indemnisation la plus complète.

Ce lundi, les assurances Ethias ont installé un centre de crise mobile  dans un bus pour accueillir les sinistrés qui souhaitent déclarer des dégâts. Le bus vient à eux dans les régions les plus touchées.

RTLINFO, avec Justine Sow et Guillaume Wils

A lire aussi

Sans électricité ni eau, Jean refuse d'aller à l'hôtel et reste dans sa maison sinistrée à Pepinster: "Je ne partirai pas" Un couple revient pour voir sa maison à Pepinster… mais il n'y a plus rien: "55 ans de notre vie qui part" A Verviers, la bourgmestre craint un gros problème de salubrité et s'attend à devoir reloger un grand nombre d'habitants Verviers: la bourgmestre affirme qu'on avait assuré à la ville qu'elle ne serait pas inondée Dans cet internat liégeois, les sinistrés des inondations trouvent un peu de réconfort: c'est le cas de Josiane chez qui "tout est foutu" Inondations à Liège: des tonnes de débris déposés sur plusieurs centaines de mètres de cette autoroute désaffectée

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?