La maison de Jean-Pierre menace de s'effondrer à Pepinster: des experts inspectent des centaines d'habitations

Les inondations ont laissé place à la désolation. Nombre d'habitants constatent les importants dégâts causés par l'eau. Ici, à Pepinster, de nombreuses maisons se sont effondrées, d'autres menacent de le faire avant même l'arrivée des équipes de démolition. Nos journalistes ont suivi des experts en stabilité venus inspecter les maisons des habitants et donner leur verdict.

Un seul mot sur toutes les lèvres des habitants de Pepinster ce matin: "On attend, on ne sait pas quoi faire...", dit Jean-Pierre, résident de cette commune particulièrement touchée par les intempéries et violentes inondations qui ont frappé la Belgique. Cette attente insoutenable est partagée par tous les habitants dans le même cas que Jean-Pierre: il ne peut plus rentrer chez lui et doit attendre le verdict des experts. "On a tout perdu. C'est abominable", dit d'une voix serrée Jean-Pierre avec les larmes aux yeux. 

La maison de Jean-Pierre menace de s'effondrer à Pepinster: des experts inspectent des centaines d'habitations
Un expert stabilité va inspecter une maison © RTL INFO 

Depuis ce matin, les experts en stabilité sont déployés dans le centre ville. Plusieurs experts inspectent minutieusement la structure des maisons sinistrées. "Pour le plancher du rez-de-chaussée, ils ont bu énormément c'est du contre-plaqué. Il ne tiendra pas longtemps et pourrait s'ouvrir", explique un expert dans l'une des maisons sinistrées du centre ville de Pepinster au propriétaire. 

La maison de Jean-Pierre menace de s'effondrer à Pepinster: des experts inspectent des centaines d'habitations
Photo de la maison inspectée où l'eau est montée jusqu'au 1er étage © RTL INFO  

"Le gros problème, c'était la structure du bâtiment. On est déjà rassuré de ce point de vue là", explique le propriétaire de la maison inspectée. "Mais quand on imagine que l'eau est montée jusqu'au 1er étage, c'est impensable."

Les experts stabilité inspectent les maisons et rendent ensuite leur verdict: inaccessibles, à démolir, ou déblayage 

A chaque visite, il faut inspecter les points critiques et établir un premier diagnostic. "Notre mission c'est d'inspecter les maisons sur base d'une liste dressée par les pompiers. Aujourd'hui nous avons une centaine de maisons à inspecter pour les déclarer soit inaccessibles, y compris aux occupants, soit de les déclarer à démolir ou bien de permettre aux gens de continuer à déblayer", explique un expert en stabilité. 

La maison de Jean-Pierre menace de s'effondrer à Pepinster: des experts inspectent des centaines d'habitations
© RTL INFO 

Des maisons à démolir, il y en a plusieurs dizaines rien qu'à Pepinster. Ce riverain, qui pointe du doigts ce qui reste de sa maison, est dans ce cas: "Celle du coin, là où il n'y a plus de façade où il y a la voiture sur le toit avec les roues en l'air", montre-t-il à notre journaliste. "Les planchers se sont écroulés, le peu de plancher qui reste n'est plus stable. Donc je suppose qu'elle va être abattue donc on verra la suite avec les assurances"

Certains bâtiments risquent de s'écrouler avant même l'intervention des équipes de démolition. 

RTL INFO avec Justine Pons

A lire aussi

Inondations à Liège: des tonnes de débris déposés sur plusieurs centaines de mètres de cette autoroute désaffectée Damien Ernst: une erreur "colossale" au barrage d'Eupen est la cause de la gravité des inondations dans les localités de la vallée de la Vesdre Les sinistrés déplorent la perte de nombreux souvenirs à valeur sentimentale: "Des objets qu'on ne peut pas remplacer" Renaud Godard, le chanteur du groupe Ykons, originaire de Verviers témoigne: "On a vécu l'apocalypse sur la vallée de la Vesdre" Marcel a sauvé sa femme de justesse à Pepinster: sa maison s'était effondrée devant les caméras

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?