Sans électricité, sans eau ou sans gaz: ces sinistrés trouvent des solutions pour continuer à vivre

Les villages de la région de Chaudfontaine continuent à subir les effets des terribles inondations. Certains sont privés d'eau, d'autres d'électricité ou encore de gaz. Parfois, ces manquements se cumulent.

Dans la région de Vaux-sous-Chèvremont, le désordre est total. Depuis les inondations, les cabines électriques n'ont pas encore été remplacées. Des milliers d'habitants vivent donc, depuis presque une semaine, sans le moindre courant. Pour s'éclairer, certains optent pour des bougies. Dans les quartiers les plus touchés, certains doivent faire des kilomètres pour se trouver à manger et ressortir les taques et les bombonnes de gaz.

Partout le même constat: sans ces services essentiels, la vie est plus difficile et les adaptations sont parfois compliquées. Mais la solidarité prédomine. Chacun espère simplement pouvoir récupérer tout à la normale le plus vite possible, pour à nouveau manger, se laver ou encore cuisiner comme bon leur semble. 

Claire Carosone et Thomas Kinet

A lire aussi

Pourquoi ne pas avoir vidé le barrage d'Eupen préventivement? L'explication du ministre wallon Philippe Henry Renaud Godard, le chanteur du groupe Ykons, originaire de Verviers témoigne: "On a vécu l'apocalypse sur la vallée de la Vesdre" Qui est le mystérieux "K" qui a laissé cette lettre à l’Athénée de Pepinster après s’y être réfugié? Des quartiers entiers de Pepinster seront entièrement rasés, des dégâts estimés à plus d’1 milliard d’euros Inondations en Wallonie: 400 foyers sont toujours privés d'eau potable

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?