L'homme suspecté du meurtre d'une femme à Evere est toujours en détention provisoire

L'homme suspecté du meurtre d'une femme à Evere est toujours en détention provisoire

L'homme suspecté du meurtre d'une femme à Evere est toujours en détention provisoire depuis le 9 juin dernier. La chambre du Conseil devra à nouveau se prononcer sur son maintien le 23 août. C'est ce qu'a confirmé le parquet de Bruxelles.

A ce stade, le motif de l'agression est toujours inconnu. Le parquet de Bruxelles n'a pas souhaité faire de commentaires sur l'avancée du dossier.

L'enquête est donc toujours en cours. Pour rappel, une femme de 36 ans a été tuée sur la voie publique à Evere le 30 mai dernier alors qu'elle se promenait en rue avec son bébé. Après la libération d'un premier suspect, un deuxième, âgé de 26 ans, a été placé sous mandat d'arrêt le 9 juin. Sa détention préventive a été prolongé à deux reprises, la dernière décision remontant au 23 juillet.

Les enquêteurs ont fait des recherches sur l'emploi du temps du suspect après que ses collègues l'ont reconnu comme le potentiel auteur du meurtre. Il est apparu que, quelques jours avant les faits, il avait été interpellé dans la rue de Brabant à Schaerbeek pour avoir menacé un passant avec un couteau. L'homme a tout d'abord affirmé ne pas avoir quitté son domicile le soir du meurtre, mais il a rapidement dû changer de version, confronté aux images d'une caméra de vidéo-surveillance d'un magasin des environs du lieu des faits, sur lesquelles il apparaît peu après la survenance des coups de couteau. Ensuite, lors de la perquisition de son domicile, un couteau et un sweat-shirt taché de sang ont été trouvés.

A lire aussi

Drame à Anderlecht: une octogénaire assassinée dans une maison de repos

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?