Face à la multiplication de faits de violence, Bastogne ferme ses établissements horeca à minuit

Face à la multiplication de faits de violence, Bastogne ferme ses établissements horeca à minuit

L'ensemble des établissements horeca situés sur le territoire de Bastogne doit, sur décision du bourgmestre, fermer à minuit en raison de la multiplication récente de faits de violence, indique le bourgmestre de Bastogne, Benoît Lutgen, confirmant une information de l'Avenir et La Dernière Heure.

Un arrêté de police a été pris afin de mettre en œuvre cette mesure depuis le week-end dernier et jusqu'au 15 octobre.  Des faits de tapage nocturne, de rodéo urbain et de violences se sont aggravés ces dernières semaines sur Bastogne, précise le bourgmestre bastognard. Les rues du centre et le parc Elisabeth sont principalement concernés.

Dernier verre à 23h30

"Il faut agir afin d'arrêter cette violence et j'ai donc pris une mesure dans le cadre de ma compétence. Mais il y aura aussi un renfort du travail de la police et le réseau de caméras de surveillance sera complété", précise Benoît Lutgen.

Le ciblage de certains individus devrait aussi être opéré et des suites sont possibles au niveau judiciaire. Concrètement, le dernier verre pourra être servi à 23h30 avec une obligation de fermeture de l'établissement à minuit.

Cette mesure visant sans distinction les débits de boissons, les snacks, les restaurants (mais qui a priori sont déjà quasi fermés à minuit) concerne aussi les night-shops où de l'alcool peut être vendu. La mesure, qui devrait être traduite en ordonnance par le conseil communal, sera réévaluée d'ici le 15 octobre.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?