Un complément alimentaire révolutionnaire pour lutter contre l'obésité?

À la base c'est une découverte belgo-néerlandaise qui date de 2004. 17 ans plus tard, l'agence européenne pour la sécurité des aliments autorise la commercialisation de ce complément alimentaire. Est-ce la solution pour lutter contre le surpoids, mal de notre siècle?

Le 1er septembre, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a donné son feu vert pour la mise sur le marché de la bactérie Akkermansia muciniphila sous sa forme pasteurisée. Cette bactérie intestinale, découverte à Waegeningen (Pays-Bas) et étudiée depuis à Bruxelles, restaure la fonction barrière de l'intestin. Elle a fait l'objet des travaux du Pr Patrice Cani (UCLouvain) et du Pr Willem M. de Vos (Université de Waegeningen).   

"Quand on se porte bien, que nous sommes en bonne santé, nous avons Akkermansia muciniphila dans notre intestin, raconte Patrice Cani, professeur à l'UCL Louvain et chercheur au FNRS-WELBIO. Il a été démontré que les sujets en surpoids, obèses diabétiques de type II et même les personnes avec une inflammation de l'intestin avaient moins de cette bactérie, voire plus du tout cette bactérie dans l'intestin".

Cette bactérie a été découverte en 2004 parmi les milliards présentes dans nos intestins. Elle sera commercialisée à destination des personnes obèses, en surpoids ou ayant en diabète de type deux dès l'an prochain sous forme de compléments alimentaires. Quels sont ses effets ?

"Ce qu'elle réalise au sein de l'intestin, c'est renforcer cette fonction de barrière de l'intestin, explique Patrice Cani. Ensuite en découlent des effets bénéfiques sur la santé, notamment limiter l'augmentation de certains facteurs de risques liés aux maladies cardio-vasculaires. C'est par exemple le taux de sucre dans le sang, c'est également le risque de pré-diabète. Et ce qu'on a remarqué, c'est qu'elle avait également des effets sur la diminution du gain de poids corporel".

Un complément alimentaire pour soutenir l'organisme lors de la prise de poids

Attention, il ne s'agit ni d'un médicament ni d'une pilule miracle. "Il ne faut surtout pas tomber dans le travers de 'Akkermansia muciniphila, c'est la pilule miracle qui va vous empêcher de grossir ou traiter l'obésité'", met en garde Patrice Cani. Et le professeur de préciser : "Ce n'est pas du tout un traitement, c'est vraiment un complément, comme son nom l'indique, qui permettra de soutenir le fonctionnement de notre organisme lorsque vous allez prendre en charge ce que l'on appelle le surpoids ou l'obésité grâce à l'alimentation et l'activité physique".

La Belgique sera l'un des premiers marchés où cette bactérie dite de nouvelle génération sera vendue.

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?