Le vaccin peut-il être imposé aux élèves qui partent en voyage scolaire ? Cette question crée des tensions

Le vaccin peut-il être imposé aux élèves qui partent en voyage scolaire ? Cette question crée des tensions

Plus d'infos sur Olivia François pour Bel RTL

Les voyages scolaires sont à nouveau permis. Ils commencent à s'organiser avec la question vaccinale en toile de fond. Dans certaines écoles, cette question crée visiblement pas mal de tension. Le vaccin peut-il être imposé pour les élèves qui partent en voyage scolaire ?

Partir en voyage avec ses camarades de classe, c'est l'un des moments les plus attendus par les jeunes. Pourtant, certaines écoles veulent y assortir la condition de la vaccination. Est-ce pour autant légal ?

Pour l'Ufapec et la Fapeo, les associations de parents de l'enseignement catholique et officiel, la réponse est non. Comme le vaccin contre le Covid-19 n'est pas obligatoire en Belgique, l'école ne peut pas l'imposer. Ce serait abusif et discriminatoire. Il faut pouvoir proposer à l'élève les autres possibilités prévues par le Covid safe ticket: le test PCR négatif ou le certificat de guérison datant de moins de six mois.

Du côté du cabinet de la ministre de l'Education, Caroline Désir, on confirme.

Le problème, c'est que cette question n'est abordée dans aucun texte officiel. Ni dans la circulaire de rentrée de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ni dans aucun texte de loi.

Selon Karim Jguirim, juriste chez Infor-Jeunes, interrogé dans La Libre Belgique, tant qu'on n'a pas légiféré, on ne peut pas rendre ce vaccin obligatoire. Il faut le consentement du patient. Ce serait en outre une ingérence dans le droit au respect de la vie privée et familiale.

Julie Duynstee

A lire aussi

Des patients plus jeunes et non vaccinés: à Liège, le profil des hospitalisés pour Covid a changé avec le variant Delta 1.500 personnes manifestent à Bruxelles contre une possible obligation du vaccin Le CPAS de Bruxelles ouvre un point de vaccination sans rendez-vous L'épidémiologiste Marius Gilbert plutôt "défavorable" à l'obligation vaccinale: "C’est une option de dernier recours" "Ma fille de 15 ans s’est fait vacciner contre le covid dans mon dos": que se passe-t-il quand des parents séparés ne sont pas d’accord ?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?