Les travailleurs belges ont accumulé plus de jours de vacances que d'habitude: cela s'explique par plusieurs raisons

Les travailleurs belges ont accumulé plus de jours de vacances que d'habitude: cela s'explique par plusieurs raisons

Les travailleurs belges ont pris, cette année, moins de vacances entre début janvier et fin août que lors d'une année normale. C'est ce qui ressort mercredi des chiffres du prestataire de services en ressources humaines Acerta sur la base des données de 260.000 travailleurs. Cela risque d'entrainer des difficultés pour les employeurs en termes d'arrangement des plans de vacances de leurs employés.

Le coronavirus n'est pas étranger à cette situation. Selon Acerta, les travailleurs ont tendance, depuis le début de la pandémie et des restrictions qui y sont liées, à économiser des jours de congés dans l'optique de pouvoir partir plus librement plus tard dans l'année.

Résultat, à la fin du mois d'août, seules 6,1 % des heures ouvrables étaient consacrées aux vacances contre 6,6 % à la même période en 2019, avant la crise du coronavirus. Cela représente une baisse de 7 %. En 2020, une diminution avait également été remarquée avec 6,4 % de jours de vacances à la fin août.

Les entreprises devront se creuser la tête

Acerta note également que les jeunes sont plus économes en matière de vacances de janvier à août 2021, à peine 3,8 % des 20-24 ans ont pris des vacances durant les jours ouvrables. Un chiffre très inférieur aux 6,1% de tous les groupes d'âges confondu. Toutefois, le prestataire de service précise que ce phénomène n'est pas lié au coronavirus.

En effet, les jeunes travailleurs économisent toujours beaucoup de jours pour prendre congé en septembre ou en octobre, lorsque les destinations de vacances estivales sont moins fréquentées et moins chères. Cette accumulation importante de jours de vacances est susceptible de poser des problèmes au niveau des plannings pour la fin de l'année.

"Les entreprises devront se creuser la tête pour éviter un chevauchement des plans de vacances cet automne et garantir ainsi une bonne continuité des activités", explique Olivier Marcq, conseiller juridique chez Acerta.

"Au 31 décembre 2021, les travailleurs devront déjà avoir pris toutes leurs vacances légales pour 2021. Nous conseillons donc aux employeurs de prendre eux-mêmes l'initiative cet automne de conclure un accord sur les vacances avec leurs travailleurs. Surtout pour les périodes prisées telles que les vacances de Toussaint et de Noël."

Agence Belga

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?