Comment rentabiliser sa piscine via le "Uber des piscines"?

Comment rentabiliser sa piscine via le "Uber des piscines"?

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Dans sa chronique au sujet de l'’économie et de la consommation, Bruno Wattenbergh a parlé des ventes des piscines qui ont connu une solide augmentation durant la crise sanitaire.

Les Belges qui ont une maison et un peu de moyens, confinés chez eux par le COVID, se sont rués sur les entrepreneurs de piscine pour doter leur jardin d’un bassin de nage. Quelque 5.000 piscines privées auront donc été installées à la fin de l’année dans notre pays, c’est plus du double du nombre de piscines installées en 2015.

Résultat, les pisciniers ne peuvent pas suivre et certaines commandes prises au premier semestre ne seront honorées que l’année prochaine.

Que coûte une piscine aujourd’hui ?

Il faut compter en moyenne un budget compris entre 50.000 et 65.000€. Auquel il faut bien sûr ajouter la maintenance annuelle : à la louche … 150€ d’électricité pour la pompe de filtration, 700 à 800€ pour la chauffer la moitié de l’année, 500€ pour les produits d’entretien … Comptez 1.500€ par an hors pépin soit un peu plus de 125€ par mois.

Quelles sont les piscines les plus commandées par les Belges et quelles sont les différences de prix ?

Les piscines à coque qui sont les plus demandées, car les moins chères. Viennent ensuite les piscines en béton, plus chères, et ensuite en inox.

La tendance à la santé pousse les ménages qui commandent des piscines à les faire plus longues et moins larges. Une sorte de couloir de nage.

Faut-il un permis ?

Cela dépend de la région et de nombreux critères comme est-elle hors-sol ou enterrée, visible ou pas visible, à combien de mètres de la mitoyenneté ? Il faut donc bien se renseigner.

Est-ce une plus-value pour la valeur de la maison ?

Oui, certainement. Une piscine bien construite et bien entretenue donnera logiquement une plus-value à votre bien immobilier. Et vous pouvez même la rentabiliser ! `

Mais comment rentabiliser ma piscine ? Nous sommes en 2017 aux États-Unis. Des petits malins, constatant que les piscines sont utilisées moins de 15% du temps ont lancé un Uber des piscines.

Et c’est logique ! Une piscine, on vient de le voir, cela coûte cher à installer et entretenir … et bien Swimmy, c’est le nom de cet Uber des piscines propose aux particuliers de mettre des plages horaires en ligne sur une app. Les amateurs de natations ou les ménages soucieux de détendre leurs bambins pendant la chaleur de l’été, regardent sur l’appli pour vérifier les plages horaires disponibles près de chez eux.

Et ça marche ! Plusieurs propriétaires ont ainsi expliqué que cela payait largement l’entretien de la piscine et un autre que cela lui avait même permis de s’acheter un jacuzzi !

Et vous savez quoi ? C’est opérationnel en Belgique !

RTL INFO avec Bruno Wattenbergh

A lire aussi

Certaines zones des piscines sont des nids à bactéries: voici les conseils d'un expert pour éviter les mycoses Manifestation de chauffeurs Uber à Bruxelles: voici le projet de réforme de Vervoort qui risque de les mettre en colère…

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?