Comment l'Etat belge dépense-t-il nos impôts?

Comment l'Etat belge dépense-t-il nos impôts?

Nous sommes en période de contrôle budgétaire, il est donc essentiel de mieux comprendre ce que l'Etat fait de nos impôts. Mais tout d'abord, à combien s'élève le budget de l'Etat et des Régions ? A peu près 270 milliards d’euros en 2020, soit 270 milliards d'euros de dépenses... pour 228 milliards de recettes. Le déficit, quant à lui, est de 42 milliards. Un ménage Belgique dépense donc près de 10% de plus qu’il ne gagne, mais la crise du Covid a aggravé une situation qui était déjà déficitaire.

Parmi les états membres de l’Union européennes, sommes-nous un état qui fait beaucoup de dépenses publiques ?

On entend parfois que nous vivons dans un contexte néolibéral, ou que les pouvoirs publics ne font pas assez pour la population. Mais nous sommes pourtant le pays qui affiche les dépenses publiques les plus élevées après la France et la Finlande.

A propos des dépenses de l'Etat, à quoi les pouvoirs publics fédéraux et régionaux affectent-ils nos impôts ?

Les plus grosses dépenses concernent la sécurité sociale. Pour 100 euros d’impôts, 37 euros vont à celle-ci et 15 euros aux soins de santé. Les deux ensembles, sécurité sociale et soins de santé, représentent donc plus de la moitié du budget de l’état.

Que recouvrent ces deux budgets, à savoir la sécurité sociale et les soins de santé ?

En sécurité sociale, les plus gros postes sont les pensions qui représentent 50% des dépenses. C’est un cinquième des dépenses publiques belges. Puis il y a le chômage, la maladie-invalidité et les allocations familiales. En soins de santé, il y a les services hospitaliers et ambulatoires.

Il y a les administrations publiques également...

Exact. Soit 13% des dépenses. Plus de 10 milliards d'euros sont ainsi consacrés aux administrations au sens large ainsi qu’aux gouvernements et parlements. Il y a ensuite la politique dite économique qui regroupe les subsides salariaux, le transport public, la mobilité, etc. Et enfin, dernier gros postes : l’enseignement.

Quelles conclusions pouvons-nous tirer de cette analyse budgétaire ?

Avec 52% de dépenses publiques dans le PIB, soit la richesse nationale produite annuellement, nous sommes un pays qui dépense beaucoup pour sa population. Bien plus que la majorité des pays européens. Notons également que les dépenses publiques ont explosé à cause de la crise économique et financière. Si la plupart des pays européens ont su ramener leur budget à la situation pré-crise, ce n’est pas notre cas.

Retenons aussi que c’est surtout le budget de la sécurité sociale qui a fortement augmenté ces dernières années. L’autre budget qui a fortement augmenté en 20 ans, c’est celui de l’enseignement alors que nous sommes toujours avec des résultats médiocres, en dessous de ceux des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et surtout toujours terriblement inégalitaire.

En conclusion, les discussions budgétaires des prochaines années seront difficiles à cause du Covid, mais ce n’est pas tant moins d’état donc nous avons besoin, mais mieux d’état à plusieurs niveaux. 

Bruno Wattenbergh

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?