Accusations d'agressions sexuelles dans des bars à Ixelles: la direction se portera partie civile "si les faits sont avérés"

La direction des bars Waff et El Café, situés dans le quartier du Cimetière d'Ixelles et dont un membre du personnel est visé par de nombreuses plaintes pour des viols et agressions sexuelles, a réagi jeudi à l'affaire, indiquant avoir écarté ce dernier "en attendant que toute lumière soit faite" et assurant qu'elle se portera partie civile "si les faits sont avérés".

De nombreux témoignages d'agressions sexuelles et de viols commis par au moins un employé des deux bars affluent sur les réseaux sociaux depuis dimanche soir, tandis que le parquet de Bruxelles a confirmé mardi l'ouverture d'une enquête après le dépôt de "plusieurs plaintes".

Une marche de soutien aux victimes est également organisée jeudi à 20h au départ du Cimetière d'Ixelles, a confirmé la zone de police locale. La manifestation s'arrêtera à la place Fernand Cocq et une délégation sera reçue par le bourgmestre d'Ixelles, Christos Doulkeridis. "Nous comprenons les sentiments de révolte et de colère suscités par de tels actes, que nous condamnons fermement", a indiqué la direction des bars incriminés. "Nous avons pris connaissance de la marche organisée ce jeudi soir en soutien aux victimes d'abus. Nous la soutenons pleinement". "Cependant, il est inacceptable que nos serveuses, serveurs et clients se fassent insulter, harceler et cracher dessus. Cela va trop loin. C'est pourquoi nous appelons au calme", a ajouté l'exploitant. "Nous avons pris la décision de fermer nos établissements ce soir, de manière à protéger nos clients et notre personnel".

"Nous réaffirmons notre soutien aux victimes et nous tenons à disposition de la police", a conclu la direction.

Agence belga

A lire aussi

En plein baptême, des étudiants nus simulent un acte sexuel sur le campus de l'ULB: "Les activités ont été suspendues" Accusations d'agressions sexuelles dans des bars à Ixelles: le parquet de Bruxelles rappelle qu'il prend chaque plainte pour faits de mœurs au sérieux La responsable d'un bar d'Ixelles cité dans les cas d'agressions sexuelles s'exprime: "On a tous cette colère"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?