"C’est injuste, ce n’est que du commerce": Disneyland Paris affiche parfois complet le week-end pour les abonnés... mais pas pour les autres

"C’est injuste, ce n’est que du commerce": Disneyland Paris affiche parfois complet le week-end pour les abonnés... mais pas pour les autres

Depuis sa réouverture après le confinement, Disneyland Paris a modifié ses conditions d’accès pour les visiteurs possédant un pass annuel "Infinity". Alors qu’ils pouvaient auparavant se rendre dans le parc n’importe quel jour de l’année, ils doivent maintenant réserver leur séjour à l’avance. Le problème est que le nombre de places est limité et que les jours les plus demandés sont très rapidement complets. Pour les mêmes dates, il est toujours possible d’obtenir un billet d’entrée… en le payant plein tarif.

"Nous voulons réserver un week-end en novembre ou en décembre mais c’est impossible alors que nous avons le pass annuel le plus cher". Nathalie nous a contactés en colère via le bouton orange Alertez-nous. La mère de famille de 54 ans accompagne régulièrement sa fille Marie à Disneyland Paris. En vraie passionnée, Marie, 19 ans, a même décidé de craquer depuis quelques années pour le pass "Infinity". Il donne accès aux deux parcs d’attractions du site pour les 365 jours de l’année au prix de 449 euros par an. "J’avais pour habitude de passer quatre jours par mois sur place. C’était donc avantageux de choisir cette formule", explique Marie.

"Elle doit payer plein tarif alors qu’elle a l’abonnement annuel"

Mais à la réouverture du parc après le confinement, tout a changé. Les modalités d’accès à Disneyland Paris ont été modifiées pour les détenteurs de ce pass. Il faut maintenant impérativement réserver les dates de visite à l’avance. Impossible donc de partir sur un coup de tête pour passer la journée dans le parc. Le problème, c’est qu’il n’y a pas de places pour tout le monde. "Je suis étudiante et je souhaite donc organiser mes séjours les week-ends", poursuit Marie. "Mais quand je regarde sur le site, les samedi et dimanche de novembre et de décembre sont grisés. Il n’y a plus de disponibilités si on excepte le week-end de Noël." On peut en effet constater ce que déclare Marie sur les captures d'écran ci-dessous.

Pas de place à Disney les week-ends en novembrePas de place à Disney les week-ends en décembre

On pourrait donc croire que Disneyland Paris est tout simplement complet à ces dates. Mais pas du tout ! Il est bel et bien possible d’obtenir un billet individuel pour ces week-ends pourtant indiqués comme indisponibles aux possesseurs du pass, comme on peut s'en rendre compte sur ces autres captures d'écran.

Des places pour les non-abonnés

Nathalie s’indigne de la situation. "Ma fille a acheté un pass "Infinity", elle devrait donc avoir accès au parc quand elle le désire. Surtout si des billets sont encore en vente pour les gens qui n’ont pas l’abonnement. Cela veut bien dire qu’il y a de la place. Ce système de réservation est vraiment injuste, Marie doit réserver quatre mois à l’avance pour un séjour le week-end ou alors payer plein tarif alors qu’elle a l’abonnement!"

Pour avoir des places, il faut consulter le site régulièrement

Disneyland Paris a mis en place ce système de réservation lors de la réouverture après le confinement. Mais pour la mère de famille, le covid n’a été qu’un prétexte pour changer les conditions d’accès. "Ils voulaient y venir à ce système. De plus en plus, le parc perd de sa magie, ça n’est plus que du commerce."

Disneyland n'a pas souhaité faire de commentaire officiel mais sur le site internet du parc, on peut lire ce message: "L’accès aux Parcs Disney avec votre Pass annuel requiert une pré-réservation obligatoire pour chaque date de visite choisie. Parce qu’il nous permet de proposer à nos clients une meilleure expérience, cet outil d'enregistrement continuera d’être utilisé à l'avenir. Les conditions générales d'abonnement stipulent que l'accès aux Parcs n'est pas garanti en cas de forte affluence."

Quelques jours après le message de Nathalie via le bouton orange Alertez-nous, nous sommes retournés sur la page des réservations. Nous avons découvert que certaines dates étaient de nouveau disponibles, surtout les dimanche.

Des places disponibles Des places disponibles en décembre

Dans les groupes Facebook consacrés aux pass annuels, un conseil revient souvent: vérifier le plus souvent possible. "Il faut regarder plusieurs fois par jour", explique une fan. "Nous avons deux pass annuels. J'ai regardé toutes les demi-heures et j'ai réussi à avoir deux places." Une mise à jour régulière du site semble donc être réalisée.

"Disney, c’est toute sa vie"

Pour Marie, la situation n’est pas facile à vivre. "Depuis que je suis toute petite, je suis fan de l’univers Disney grâce à ma maman. Nous allions régulièrement au parc durant mon enfance. Quand j’ai eu l’âge, j’ai pris un job étudiant durant les vacances pour pouvoir me payer le pass et le séjour, qui me coûte au moins 120 euros quand je dors sur place. Avant le covid, j’allais entre deux et quatre jours par mois, c’était donc un gros budget." Mais avec ces problèmes de réservation, ça fait quatre mois qu’elle ne s’est plus rendue sur le site parisien.  "Quand je suis à Disneyland, je suis complètement prise par la magie du lieu et j’oublie tous mes problèmes". Sa maman Nathalie confirme la passion de sa fille avec une pointe de tristesse. "Disney, c’est toute sa vie. Ce n’est pas juste. Avec son pass, elle devrait pouvoir aller au parc quand elle veut."

Marie à DisneyMarie à Disneyland

Adrien Mouchet

A lire aussi

Pourquoi la situation du navetteur Alain est-elle "catastrophique" sur la ligne Nivelles-Bruxelles? Voici l'explication de la SNCB "Je ne veux pas avoir à demander un pass sanitaire pour servir des frites" Béline, 21 ans, a déjà fait adopter 300 animaux grâce à son association: "Mon but est de sauver des vies" "C’est l’enfer, on a jusqu’à 50 minutes de retard": des chauffeurs de bus exaspérés par la circulation dans le centre de Liège Selon Odile qui ne pourra bientôt plus rouler à Bruxelles avec sa Polo de 2005, "il existe du diesel propre": a-t-elle raison?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?