Paiement du chômage: le gouvernement accorde 7,6 millions d'euros aux syndicats

Paiement du chômage: le gouvernement accorde 7,6 millions d'euros aux syndicats

Le gouvernement a accordé un budget administratif supplémentaire de 7,577 millions d'euros aux organismes de paiement des trois syndicats agréés (FGTB, CSC, CGSLB) pour compenser les frais liés au paiement des allocations de chômage, a indiqué ce vendredi le cabinet du ministre de l'Emploi, Pierre-Yves Dermagne.

En Belgique, ce sont ces organismes de paiement (OP) qui informe les chômeurs, introduit des demandes d'allocations à l'ONEM et se charge du paiement des allocations de chômage et d'autres indemnités. Il en existe quatre - les trois grands syndicats et la Caisse auxiliaire de Paiement des Allocations de Chômage (Capac, publique), qui ne compte que pour 20% du total.

Les syndicats perçoivent donc une indemnité administrative, calculée sur la base de chômeurs indemnisés qui passent par leurs services. En 2020, ce montant atteignait 172 millions d'euros pour les trois syndicats et 42 millions pour la Capac. Ces organismes de paiement (OP) disposent d'une comptabilité séparée très étroitement contrôlée par l'ONEM.

L'augmentation de 7,6 millions validée jeudi par le conseil des ministres ne concerne pas la Capac, a souligné ce vendredi le cabinet de M. Dermagne. La Capac obtient en plus un complément versé par le gouvernement (ce qui rend en fait son budget beaucoup plus stable que celui des syndicats: la Capac ne voit pas son financement baisser structurellement comme c'est le cas des syndicats - déjà "sous-financés" depuis des années - à la suite de la baisse du chômage, a-t-on précisé de même source.

L'augmentation via la formule choisie par le gouvernement va avoir pour conséquence la baisse sur le complément de la Capac, et au final l'opération, est budgétairement sans conséquence. "Nous avons neutralisé le coût de l'augmentation et les 7,6 millions, c'est ce qui reste pour les OP privés", a souligné le porte-parole du ministre à l'agence Belga.

Agence Belga

A lire aussi

Métiers en pénurie: un chômeur qui retrouve un job pourra cumuler une partie de son allocation de chômage avec ses premiers salaires Faut-il forcer les jeunes au chômage à travailler dans les métiers en pénurie? La réponse du président de la FGTB

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?