Novavax, un nouveau vaccin Covid sans doute bientôt disponible: en quoi est-il différent des autres ?

Novavax, un nouveau vaccin Covid sans doute bientôt disponible: en quoi est-il différent des autres ?

Plus d'infos sur CORONAVIRUS

Alors que la campagne de vaccination contre le Covid continue dans notre pays, un nouveau produit devrait bientôt être disponible. Le vaccin Novavax pourrait être autorisé d’ici la fin de l’année. En quoi est-il différent des autres ? Et est-il aussi efficace ? Voici l’éclairage d’une infectiologue.

"Est-ce possible de faire un reportage sur le nouveau vaccin Novavax qui va être sous peu disponible ? On n’en parle quasiment pas", demande Simon, un prénom d’emprunt, via le bouton orange Alertez-nous de RTL info

Actuellement, quatre vaccins Covid sont autorisés au sein de l’Union européenne: Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson&Johnson. En Belgique, seuls les deux premiers sont encore inoculés car les experts se sont rendu compte qu’ils sont plus efficaces pour lutter contre le variant delta, prédominant aujourd’hui dans notre pays.  

Une demande d’autorisation examinée au niveau européen

Prochainement, un cinquième vaccin pourrait être disponible: le Novavax Nuvaxovid (également connu sous le nom de NVX-CoV2373). Il y a quelques jours, l’Agence européenne des Médicaments (EMA) a annoncé avoir entamé l’évaluation d’une demande d’autorisation de mise sur le marché dans l’UE de ce vaccin fabriqué par la société de biotechnologie américaine Novavax. Il sera commercialisé sous le nom Covovax.

Pour rappel, les vaccins à ARN messagers, ceux actuellement autorisés, ne contiennent pas de virus atténués ou inactivés, mais un certain type d’informations génétiques qui donnent à notre corps des instructions pour produire des copies de la protéine Spike du coronavirus. Ce qui permet de préparer notre système immunitaire en cas d’infection par le virus. 

La protéine Spike est la protéine qui permet au Covid de pénétrer dans les cellules humaines et de s’y multiplier, entraînant ainsi l’apparition de la maladie. 

Un vaccin "un peu plus traditionnel" avec une technologie différente 

Novavax est un vaccin qui utilise une technologie différente pour déclencher une réponse immunitaire sans virus. "C’est un vaccin un peu plus traditionnel que les vaccins à mRNA ou à adénovirus car il contient directement la protéine Spike plutôt que le code génétique qui utilisera nos cellules pour fabriquer cette protéine. Celle-ci est fabriquée par des cellules d'insecte en grande quantité", explique Charlotte Martin, infectiologue au CHU Saint-Pierre à Bruxelles. "C'est une technologie déjà utilisée pour certains vaccins sur le marché, à usage humain et vétérinaire", ajoute l’infectiologue. 

Il a fallu ajouter un adjuvant

Par contre, selon Charlotte Martin, les experts savent qu’utiliser une protéine seule pour stimuler le système immunitaire est en général peu efficace. "Il a donc fallu ajouter un adjuvant à cette protéine pour mieux stimuler le système immunitaire", explique-t-elle. 

Le sérum de ce vaccin peut être stocké à une température comprise entre 2 et 8 degrés. Ce qui pourrait faciliter sa distribution, notamment dans les pays moins développés.

Quelle est son efficacité ?

Mais Novavax est-il aussi efficace que les autres vaccins actuellement disponibles ?

"Il a été testé, comme la plupart des vaccins Covid, sur des populations de patients assez larges. 30.000 patients au moins. Il a montré une efficacité de 90% contre la forme symptomatique de Covid et quasi 100% contre les formes sévères", répond Charlotte Martin. 

Il faut toutefois prendre ces chiffres avec des pincettes. "Malheureusement, c'était avant l'émergence du variant delta et il n'y a pas de données 'en vie réelle' depuis lors", souligne l’infectiologue. "Vu que le delta est un variant assez différent du virus de départ, tous les modèles prédisent que les vaccins basés sur le virus original seront/sont moins efficaces. Mais on ne sait pas à quel point", ajoute-t-elle.

Comme pour les autres vaccins, des données tendent également à montrer qu’une troisième dose de Novavax permet d’obtenir des taux d’anticorps très hauts.

Une solution pour les personnes allergiques ?

D’après Simon, notre alerteur, ce nouveau vaccin est "attendu" par un grand nombre de personnes car "elles ont des contre-indications pour les vaccins actuels comme Pfizer ou Moderna". Certains réagissent en effet de manière allergique aux vaccins à ARN messagers.

Le Novavax contient du polysorbate, tout comme l'AstraZeneca

Le docteur Charlotte Martin se montre toutefois prudente à ce sujet. "Il faut faire très attention avec cette notion. En effet, une des seules contre-indications à la vaccination par les autres vaccins Covid est l'allergie au PEG, qui est un composant des nanoparticules contenues dans le vaccin. Elle est très rare mais elle existe. Dans ce cas, l'administration de vaccin contenant du polysorbate est également souvent déconseillée, en fonction des allergies. Or, le Novavax contient du polysorbate, tout comme l'AstraZeneca", assure l’infectiologue. 

Une technologie vaccinale plus "fiable"?

Selon Simon, des personnes qui ne sont pas encore vaccinées contre le Covid attendent également la mise sur le marché de ce nouveau produit, plus "fiable" à leurs yeux. "Ces gens estiment qu’on a plus de données à long terme sur cette technologie vaccinale", assure-t-il.

Le docteur Charlotte Martin confirme que les vaccins basés sur des protéines recombinantes existent depuis plus longtemps. Un exemple est le vaccin contre l’hépatite B. "Le système de fabrication de ces protéines via les cellules d'insecte est déjà utilisé par exemple pour le Cervarix, le vaccin HPV approuvé par l'EMA en 2007 ou pour un vaccin utilisé pour traiter le cancer de la prostate", ajoute l’infectiologue, tout en précisant que l’étude de phase III pour le Cervarix a enrôlé 1.400 patients versus 40.000 pour le vaccin Covid Pfizer. Le nombre de patients est donc beaucoup plus élevé.

Il y aura aussi de nouveaux variants et, par là, un besoin de nouvelles versions de ces vaccins

Enfin, faudra-t-il prévoir une 3e dose après les deux premières injections, comme ce sera vraisemblablement la cas pour les autres vaccins Covid ? 

"C'est quasiment certain vu la technologie employée et les données déjà disponibles", répond Charlotte Martin. "Par ailleurs, les doses supplémentaires servent chez les personnes plus fragiles ou plus âgées à parfaire une bonne protection contre les formes sévères, les personnes plus jeunes à mieux protéger des formes symptomatiques et contagieuses", continue l’infectiologue. "Mais ne nous faisons pas d'illusion, il y aura aussi de nouveaux variants et, par là, un besoin de nouvelles versions de ces vaccins", conclut-elle. 

Des commandes déjà conclues

En tout cas, le Novavax sera vraisemblablement disponible dans un délai assez court. En aout dernier, la Commission européenne avait déjà annoncé avoir conclu un contrat avec Novavax pour l'achat anticipé de 200 millions de doses de son vaccin une fois qu'il aura été approuvé par l'Agence européenne des Médicaments. L’EMA a indiqué mi-novembre qu’un avis pourrait être émis "en quelques semaines". "L'évaluation se déroulera selon un calendrier accéléré", a précisé le régulateur européen.

Interrogé par nos confrères de Het Laatste Nieuws, Dirk Ramaekers, responsable du groupe de travail sur la vaccination, a estimé que le Novavax pourra être administré dans notre pays "aux 500 à 1.000 personnes qui réagissent mal aux vaccins à ARN messagers" avant la fin de l’année.

Début novembre, l'Indonésie a été le premier pays à autoriser le vaccin de Novavax.

Julie Duynstee

A lire aussi

Plaisirs d'Hiver: le bourgmestre de Bruxelles déconseille aux personnes non-vaccinées de s'y rendre Coronavirus: Israël commence à vacciner les enfants de 5 ans À Bruxelles, 70% de la population adulte sont désormais vaccinés: 25.400 doses données en une semaine Troisième dose de vaccin: les ministres de la santé se pencheront sur les modalités samedi

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?