La situation se dégrade dans les hôpitaux: un comité de concertation a lieu aujourd'hui

Un nouveau comité de concertation, annonçant un très probable durcissement des mesures sanitaires actuellement insuffisantes pour contrer les chiffres de l'épidémie, aura lieu ce vendredi. Alexander De Croo l'a annoncé ce jeudi à la Chambre.

Un Comité de concertation a lieu ce vendredi matin, a annoncé le Premier ministre Alexander De Croo jeudi à la Chambre. Celui-ci se penchera sur la situation sanitaire, alors que les contaminations au Covid-19 ont atteint lundi un chiffre record depuis le début de la pandémie avec 23.621 cas. Le regard sera néanmoins tourné vers les hospitalisations et les occupations en soins intensifs. 

"Aujourd’hui quand on regarde le taux d’occupation en soins intensifs, quand vous voyez que la situation y est pire que dans le pire scénario que les experts nous avaient proposé il y a quelques semaines, il faut entrer en action. Nous allons évaluer la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui", a indiqué le Premier ministre. 

Alexander De Croo annonce 3 axes de réflexion dans le cadre de ce comité:

  • l'accélération des vaccinations/boosters
  • les mesures visant à soulager les soins
  • un paquet de mesures non médicales

Il prévient que "tout le monde" devra faire des efforts pour respecter ces nouvelles mesures. Le gouvernement a constaté entre autre que le télétravail n’a pas été correctement respecté cette semaine.

Concrètement, un comité ministériel restreint se réunira ce jeudi à 20h. Le comité de concertation, lui, est convoqué à 8h ce vendredi. 

Vandenbroucke veut des "règles fortes"

"Je plaiderai pour des règles fortes qui entreront en vigueur immédiatement. On ne peut pas attendre", a souligné le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke. Le ministre n'a pas détaillé les mesures complémentaires qui seront proposées, mais elles toucheront tous les secteurs, a-t-il averti: l'enseignement, les loisirs et le monde professionnel. Et il y aura des limitations, voire l'arrêt des activités les plus risquées.

Si le Premier ministre a insisté sur le respect des règles adoptées et son ministre de la Santé sur de nouvelles règles, l'un et l'autre ont réaffirmé l'importance de la vaccination. Le comité de concertation a décidé vendredi passé d'offrir une dose de rappel ("booster") à tous les Belges.

Une conférence interministérielle de la santé se réunira samedi à ce sujet. "Les pays aujourd'hui les plus vaccinés souffrent moins que les pays moins vaccinés", a assuré M. De Croo. 

Alain Maron parle d'une situation "extrêmement tendue"

Le ministre bruxellois de la Santé Alain Maron était l'invité de Fabrice Grosfilley ce jeudi. Il est revenu sur la situation sanitaire et ces chiffres de plus en plus alarmants de propagation du variant delta du coronavirus. 

"Les modèles prévoient, pour le moment, un pic dans les hospitalisations pour la mi-décembre, aux alentours de 1.000 lits aux soins intensifs. Ce qui est une situation extrêmement tendue. Mais pour que ça se passe, dans les prochains jours, il faut une inflexion. C'est ce que prévoyait les différents modèles mathématiques, qui en général se trompent peu, mais maintenant ça doit se traduire dans les faits. Or il devient inquiétant de ne pas voir cette inflexion", a-t-il expliqué. "Je pense que l'affolement ne sert à rien, même si je suis moi-même extrêmement inquiet. Nous sommes sur un fil dangereux, la situation doit s'améliorer car il y a un risque important de débordement du système hospitalier".

Sur Radio 1, en Flandre, Annelies Verlinden, ministre fédérale de l'Intérieur, s'est également exprimée. "Il y a des secteurs, comme les dancings et les discothèques, qui sont désormais confrontés à des mesures difficiles. On les aide en ne laissant pas trop longtemps subsister l'ambiguïté. En ce qui me concerne, ce sont des choses dont il faut discuter". 

RTL INFO

A lire aussi

"Nous allons probablement vers un lockdown light", selon le virologue Marc Van Ranst Coronavirus en Belgique - Bilan du jour: on frôle désormais les 300 hospitalisations quotidiennes

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?