Troisième dose de vaccin: quels sont les critères pour l'obtenir?

Pour limiter la propagation du virus, les autorités ont décidé de proposer aux citoyens, de recevoir une dose supplémentaire de vaccin. A Bruxelles, les adultes intéressés peuvent déjà s'inscrire. En Wallonie, une convocation devrait leur être envoyée dans les prochaines semaines.

En Wallonie, plus de 465.000 personnes ont déjà reçu leur troisième dose de vaccin. Ce sont majoritairement des soignants, des immunodéprimés ou des personnes de plus de 65 ans. Dans un centre de vaccination à Bouge (province de Namur), beaucoup se pressent pour recevoir cette troisième dose. "C'est une sécurité en plus je suppose. On espère en tout cas", confie une patiente. "J'ai été en Afrique et à chaque voyage, on se faisait vacciner donc le vaccin, ce n'est pas un gros soucis", confie un autre.

Les critères pour recevoir cette troisième dose: le délai d'attente et l'âge

Mais comment recevoir cette troisième dose ? Si vous avez reçu précédemment le vaccin Johnson & Johnson, vous pouvez recevoir votre deuxième dose deux mois après.  Si vous êtes vacciné avec l'AstraZeneca, il faudra attendre 4 mois avant de recevoir cette troisième dose. Si vous avez eu les deux doses de Pfizer, vous devez patienter 6 mois.

Grab_20211129_201705_599

Les convocations seront envoyées des plus âgés vers les plus jeunes. "Rien qu'en Wallonie, on va pouvoir vacciner 188.000 personnes par semaine. C'est beaucoup plus que lors de la première vague de vaccination. Donc on va pouvoir aller beaucoup plus vite et comme les personnes qui ont des comorbidités ont été vaccinées dans les premières, elles seront aussi les premières invitées à se rendre dans un centre", explique Christie Morreale, ministre wallonne de l'Emploi, de l'Action sociale, de la Santé et de l'Égalité des Chances.

Début décembre, 34 centres et 22 antennes mobiles seront déployés en Wallonie. L'objectif est d'immuniser 1680 000 personnes d'ici la fin mars au plus tard. "J'ai reçu l'invitation par SMS et puis par courrier. J'ai pris rendez-vous par internet", raconte une patiente. "Je ne le fais parce qu'il faut mais sinon moi je le ferai pas", réagit une autre. Pour convaincre les indécis de prendre rendez-vous, les autorités s'appuient sur l'exemple des maisons de repos. "Autant l'an dernier, c'était la catastrophe. Il y avait des clusters partout et des décès en quantité. Maintenant, il y a quelques clusters dans les maisons de repos alors qu'on est en pleine crise et il y a une dizaine de clusters dans les maisons de repos et le nombre de décès est proche de zéro", précise Lambert Stamatakis, délégué général "Covid-19" pour la Wallonie.

A Bruxelles, la stratégie est différente. Les 18 ans et plus peuvent désormais s'inscrire via la plateforme "Bruvax". Le délai à respecter entre la deuxième et troisième dose est le même qu'en Wallonie.

RTL INFO

A lire aussi

Troisième dose de vaccin à Bruxelles: 36.000 rendez-vous pris en une journée Vaccination: la 3e dose "booster" désormais disponible pour tous les Wallons de plus de 18 ans

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?