Vaccination: la 3e dose "booster" désormais disponible pour tous les Wallons de plus de 18 ans

Tous les Wallons de plus de 18 ans peuvent désormais s'inscrire pour une dose "booster", la troisième dose de vaccin. Lara Kotlar, porte-parole de l'agence wallonne pour une vie de qualité (AVIQ), était au JT de 13h pour en parler.

Olivier Schoonejans : Qui cela concerne-t-il à partir d'aujourd'hui ?

Lara Kotlar : Cela concerne toutes les personnes de plus de 18 ans qui n'ont pas encore reçu leur convocation et donc elles vont pouvoir s'inscrire. Il faut surtout et au préalable qu'elles aient le délai entre les deux doses. Pour Pfizer, il faut avoir été vacciné par la deuxième dose depuis six mois, pour le vaccin AstraZeneca, depuis quatre mois et puis pour le vaccin en une dose (Johnson&Johnson) il va y avoir un "boost" également et là ça peut se faire après deux mois.

OS : Est-ce qu'il faut prendre rendez-vous ou alors on attend sa convocation ?

LK : Aller dans un centre de vaccination alors qu'on n'a pas son rendez-vous pour la troisième dose, tant qu'on n'a pas sa convocation ça ne sert à rien on ne sera pas vacciner sur cette base-là. Vous pouvez, par contre, vous inscrire sur QVAX pour gagner un peu de temps pour les gens les plus pressés.

OS : Il y a eu un petit retard au démarrage ce matin sur QVAX, il est désormais réparé, est-ce qu'on doit se dépêcher de s'inscrire sur le site ?

LK : Non, surtout pas. En réalité, le petit bug de ce matin n'a rien de grave puisque ce n'est pas le premier arrivé qui sera le premier servi. Je vous le disais, il faut être dans les délais pour recevoir la troisième dose, il faut habiter en Wallonie et puis comme pour la première fois de vague QVAX, on invitera d'abord les personnes les plus âgées et donc peut-être que la personne qui sera inscrit samedi matin sera appelée plus vite que celle qui se sera inscrit cet après-midi.

OS : Encore une question parce qu'on a reçu pas mal d'interrogations de vaccinés qui ont reçu AstraZeneca en première et deuxième dose et qui voient sur leur convocation qu'ils auront du Pfizer ou du Moderna pour cette troisième dose. Est-ce que c'est un problème ?

LK : Non, ce n'est absolument pas un problème, c'est ce qui a été décidé au niveau de la SIM santé : le boost se fera avec un ARN messager puisque, manifestement, elle constitue un meilleur boost. Que ces personnes ne paniquent pas, c'est normal, ce n'est pas une erreur dans la convocation, ce n'est pas une erreur de notre part et il n'y a pas de danger à recevoir ce boost en ARN messager. 

RTL INFO

A lire aussi

Troisième dose de vaccin: quels sont les critères pour l'obtenir? Troisième dose de vaccin en Wallonie: qui peut déjà y avoir droit? Troisième dose de vaccin à Bruxelles: 36.000 rendez-vous pris en une journée 3e dose: inaccessible toute la matinée, la plateforme QVAX enfin OUVERTE aux inscriptions Coronavirus: "La vaccination obligatoire respecte les droits humains"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?