Retour économique sur 2021: entre explosion des prix de l'énergie et pénurie de gens qualifiés

Retour économique sur 2021: entre explosion des prix de l'énergie et pénurie de gens qualifiés

Comment résumer au niveau économique cette année particulière qui va bientôt se terminer ?

2021, après la mise dans le coma de l’économie en 2020, devait être l’année du redémarrage de la croissance. Bonne nouvelle, c’est le cas, elle est au rendez-vous et elle est puissante. La reprise de l’économie de la Belgique et de la zone euro se poursuit et la situation sur le marché du travail s’améliore. Le hic, c’est que l’on constate un ralentissement à cause de la 4ème vague, d’Omicron, mais aussi à cause des difficultés d’approvisionnement.

Le monde s’était globalisé, pour ceux qui ne l’avait pas constaté, et le redémarrage de la machine ne s’est pas fait de manière harmonieuse. C’est encore un peu le chaos, entre des usines qui avaient vidé leurs stocks et qui doivent redémarrer, les composants qui manquent, les bateaux qui font la file devant les ports, etc.

Pénurie de travailleurs qualifiés

Plus gênant, la pénurie de talents limite notre capacité de profiter de cette croissance pour créer de la richesse, et les ponctions fiscales et sociales qui accompagnent cette création, mais aussi pour pleinement créer de l’emploi.

Pour ceux qui n’en sont pas encore convaincus, s’il y en a, il faut absolument un plan de crise pour l’éducation de base à l’école mais aussi pour le recyclage des travailleurs.

Hausse des prix de l'énergie

Côté consommation, cette croissance, mais aussi le manque d’investissement, le manque de vision politique et stratégique a fait exploser le prix des énergies dans des proportions que personne n’aurait pu prévoir. Cela plonge nombre de ménages dans la précarité et pousse encore un peu plus bas les ménages déjà précarisés.

Cette augmentation des prix de l’énergie tire l’inflation à la hausse, les prix augmentent un peu partout. Résultat, début janvier, une des plus importantes, si pas la plus importante des indexations salariales aura lieu. Et c’est une bonne chose pour les travailleurs. Pas pour les entreprises car cela va diminuer la compétitivité des entreprises les plus intensives en main d’œuvre, bref celles qui sont les plus menacées de disparition.

L'importance des entreprises privées

Réjouissons-nous d’une chose : que les gouvernements fédéraux et régionaux ont mis la main au portefeuille, dépensant même de l’argent dont ils ne disposaient pas pour aider les citoyens et les entreprises. Cela a démontré, si besoin en était, à la fois l’importance de l’État, avec un grand E, mais aussi l’importance des entreprises. Il suffit de regarder les sommes que les gouvernement ont dû mettre sur la table pour se substituer aux entreprises pour apprécier l’intensité dont les entreprises privées contribuent au fonctionnement de ce pays. Plus que jamais État et entreprises doivent travailler main dans la main.

85% de notre PIB provient des exportations

Ah oui, nos exportations se redressent. Même si cela ne plait pas à tout le monde, le petit pays que nous sommes est un carrefour de marchandises que nous transformons et exportons. 85% de notre produit intérieur brut proviennent des exportations ! Tout comme 1 emploi sur 5.

Dernière raison de se réjouir, notre sécurité sociale a globalement bien fonctionné. Même si il y a quelques trous à combler dans la raquette, nous pouvons en être fier et nous devons continuer à la défendre. Y compris dans son financement.

Bruno Wattenbergh

A lire aussi

Mauvaise nouvelle pour 700 travailleurs à Seraing: Liberty Steel n'aidera pas sa filiale en Belgique Forte hausse des prix de l'énergie: un million de reports de paiement en gaz et en électricité Près d'un million de ménages ont du mal à payer leurs factures d'énergie: la situation va empirer d'après ce fournisseur

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?