Hausse record pour les primes d'assurance incendie: comment l'expliquer?

Le montant des primes d'assurance incendie a augmenté de 5,6% ce 1er janvier 2022, se calquant ainsi sur la progression de l'indice Abex, passé de 858 à 906 entre novembre 2020 et novembre 2021. "Plus précisément ce sont les capitaux assurés, lesquels correspondent à la valeur de reconstruction de l'habitation, qui sont indexés suivant l'indice Abex. Mais cette mise à niveau des capitaux assurés a évidemment une répercussion sur les primes d'assurance incendie", explique Assuralia.

Une telle hausse de 5,6% n'avait plus été observée depuis 2007 (+5,88%). L'indice Abex, édité en fonction de l'évolution des prix de la construction (qui ont fortement augmenté en 2021 à la suite des pénuries de matériaux), est utilisé par 98% des assureurs pour faire évoluer le montant de la prime.

Cet indice permet par exemple qu'une maison des années 70 soit toujours assurée en reconstruction à neuf avec un contrat signé il y a plus de 50 ans. "Entre un bâtiment construit dans les années 70 ou 2022, les obligations de reconstruction sont différentes. On ne va pas remettre un châssis simple vitrage aujourd'hui. Si le bâtiment prend feu, on remettra du châssis double vitrage", indique Pierre Desy, courtier en assurances.

Il y a aussi la main d'oeuvre, difficile à trouver et dont le coût augmente. Enfin, c'est le levier le plus important, les prix des matériaux de construction qui s'envolent. A ces 5,6% d'augmentation incontournables, certaines compagnies ajoutent encore 1,5% supplémentaire en assurant leurs risques auprès de multinationales de réassurance. Les compagnies ont vu aussi leurs primes augmenter. "Ces gens-là assurent au niveau mondial la réassurance donc ils ne le font pas uniquement pour nos contrats belges. Ils sont touchés de manière mondiale par toutes une série de catastrophes naturelles qui se produisent aujourd'hui. Elles ont une répercussion sur le résultat", ajoute Pierre Desy.

Ou comment une tempête aux Etats-Unis, une inondation en Afrique, peuvent impacter une prime d'assurance en Belgique.

Vincent Jamoulle et Arnaud Serexe avec l'agence belga

A lire aussi

Investir rapporte plus que d'épargner: voici quelques conseils pour faire fructifier votre argent (vidéo)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?