Les Belges touchés par la hausse des prix de l'énergie: près d'un million de ménages ont du mal à payer

Les Belges touchés par la hausse des prix de l'énergie: près d'un million de ménages ont du mal à payer

Depuis le début de la pandémie, les fournisseurs d'énergie ont traité près d'un million de plans d'étalement ou de reports de paiements. Avec les prix du gaz et de l'électricité qui battent des records, les clients qui connaissent des difficultés de paiement devraient encore se multiplier.

C’est une conséquence de la hausse des prix de l’énergie: 922.000 ménages ont demandé un étalement ou un report de paiement depuis le début de la pandémie. Montant total: 572 millions d'euros.

Rien que chez Engie, leader du marché chez nous, 250.000 foyers ont fait la demande. "Nous avons environ 10% de nos clients qui ont des difficultés de paiement. Ce sont des personnes qui demandent des plans de paiement, qui paient en retard ou bien qui ne paient pas", explique Olivier Desclée, porte-parole d'Engie-Electrabel. "On s'attend, avec la hausse des prix sur le marché que nous connaissons depuis septembre 2021, à une augmentation de cette part de 10%, une augmentation importante avec l'arrivée des nouvelles factures et des nouveaux index".

70% des ménages encore protégés par un tarif fixe

Des prévisions assez pessimistes, d’autant que 70% des ménages en Belgique sont encore épargnés car ils bénéficient actuellement d’un contrat à tarif fixe. Une fois le contrat arrivé à échéance, ils basculeront très probablement dans une formule à tarif variable. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’ils subiront les effets de l’envolée des prix. Mais d’un autre côté, l’indexation automatique des salaires, des allocations, et l’application du tarif social, devraient un peu compenser.

Il ne faut pas se voiler la face

"Il y a un certain nombre de mesures qui sont destinées à atténuer les effets de cette hausse des prix de l'énergie. Mais il ne faut pas se voiler la face. Les prix de l'énergie ne vont probablement pas redescendre au niveau exceptionnellement bas auquel ils se sont retrouvés à un moment au début de la crise du coronavirus, soit vers le mois de mars-avril 2020", indique Stéphane Bocque, porte-parole de la Febec, la fédération belge des entreprises électriques et gazières.

Anticipez et réduisez votre consommation

Dans certains CPAS wallons et bruxellois, les demandes d’aides en ce qui concerne l’énergie ont augmenté en 2021, entre 20 et 30%.

Un conseil pour éviter les mauvaises surprises: anticipez et réduisez votre consommation. "Si vous réduisez votre thermostat de 1°C, vous pouvez économiser jusqu'à 7% sur votre facture de chauffage", explique le porte-parole d'Engie-Electrabel.

Halima Moane Sahli et Dominique Schochaert

A lire aussi

Explosion des prix de l'énergie: le montant de votre facture va-t-il continuer à augmenter ? Retour économique sur 2021: entre explosion des prix de l'énergie et pénurie de gens qualifiés Prix de l'énergie: le fournisseur d'énergie Eneco arrête les contrats fixes en Belgique Séréna a quitté un CDI pour se lancer comme indépendante en pleine crise du covid: "J'ai pris mon courage à deux mains" Comment rendre les factures d'énergie moins douloureuses? Le ministre des Finances ne semble plus opposé à une baisse de la TVA Prix de l'énergie: Paul Magnette propose un chèque de 200 euros pour soutenir tous les revenus moyens Le ministre des Finances propose une baisse de la TVA sur l'énergie: qu'est-ce que cela changerait?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?