Un château démoli par accident à Couvin: "C'est toute une histoire qui s'écroule"

Un château du 18ème chargé d'histoire, s'est totalement effondré. Il se trouvait à Cul-des-Sarts, en province de Namur. Des travaux étaient en cours sur place mais il était prévu de préserver la façade. Que s'est-il passé exactement ?

Le château est désormais en morceaux, Dominique et ses collègues, n'y sont pour rien selon leurs dires. "Il y a des techniques maintenant pour pouvoir remettre tout ensemble. On verra une petite différence, mais on ne fait pas de la casse sans rien", déclare Dominique, machiniste sur le chantier.

Une partie de la façade qui devait être sauvegardée est malheureusement tombée. "C'était quand même solide, c'était quand même une bonne construction. Mais les machines, c'est quand même beaucoup de puissance, ça fait de la casse", ajoute Dominique.

A Cul-des-Sarts, tout le monde connaissait l'histoire de ce château du 18ème siècle qui a notamment permis de cacher des enfants juifs pendant la seconde guerre mondiale. Monique, une habitante, nous fait part de sa colère:  "On ne recolle pas ça. Vous avez vu la cata?", raconte-t-elle, "C'est tout une histoire qui s'écroule. Le peu de gens que je côtoie qui ont travaillé là, ils sont désolés de voir qu'on abat tout comme ça."

"Apparemment, ils n'étaient pas trop informés de ce qu'ils devaient faire. Ils arrivent avec une grosse machine et ils démolissent.", nous explique un autre habitant de la région.

Selon l'échevin de l'urbanisme, Bernard Gilson, le dessus de la façade n'aurait jamais dû être détruit. C'était écrit dans le dossier de démolition. Aujourd'hui, il ne comprend pas ce qu'il s'est passé : "Je sais que le premier étage devait également être conservé. Maintenant, je ne sais pas pour quelle raison ils abattent tout. "

L'espace libéré par la démolition du château doit permettre de créer des parkings. Quant à ce témoin historique, en partie détruit, l'entrepreneur étudie la possibilité de recoller les morceaux.

Michael Menten et Pierre Morlenghem

A lire aussi

Vresse-sur-Semois: un corps sans vie retrouvé dans la Semois Les vols à l'étalage augmentent à Namur, les commerçants sont démunis: "C'est assumé et fait hyper rapidement"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?