Chez Engie, 15% des clients ne parviennent plus à payer leurs factures: "C'est un budget que l'on ne met plus pour nos enfants"

Chez Engie, 15% des clients ne parviennent plus à payer leurs factures: "C'est un budget que l'on ne met plus pour nos enfants"

La hausse des prix de l'énergie commence à se faire sentir auprès des guichets énergie et des CPAS. De plus en plus de personnes viennent y chercher de l'aide et surtout des solutions pour honorer leurs factures d'énergie : gaz, électricité, mazout mais aussi pellet. Mais la population qui vient demander de l'aide n'est pas la même qu'avant. "Maintenant, il y a des pensionnés ou encore des personnes qui travaillent", souligne Yves Peigneur, responsable de la maison de l'Energie, au CPAS de Charleroi. 

Les CPAS s'inquiètent surtout des prochains mois et des hausses encore annoncées. Chez Engie, le leader du marché, on évoque 15% des clients qui ne parviennent plus à payer.

Entre le début de la pandémie et le 15 septembre dernier, selon les dernières statistiques disponibles, les fournisseurs de gaz et d'électricité actifs en Belgique ont traité 922.000 plans d'étalement ou reports de paiement pour une valeur de 572 millions d'€.

Pour économiser, tous les moyens sont utilisés

Laurence élève seule ses 4 enfants. Chaque hiver, elle craint de voir arriver sa facture d'énergie. Cette année, elle n'y parvient pas car chez elle, le chauffage, l'eau, la cuisinière, tout est au gaz. Son contrat a été augmenté de 47% et pour elle, impossible d'y faire face. "C'est un budget qu'on met dans le gaz qu'on ne peut donc pas mettre pour nos enfants ou pour se nourrir... ça devient dur".

Et pour tenter d'alléger cette facture d'énergie qui ne cesse d'augmenter, on doit parfois faire des concessions : "On fait fort attention, on descend tout doucement les températures du radiateur, 3 degrés puis un peu plus". 

"J'ai descendu mon thermostat de 2 degrés", confie une autre personne. "Quand on est maman célibataire, on doit parfois se serrer la ceinture pour autre chose. On achète moins de vêtements, on achète des trucs qui durent plus longtemps... On regarde à tout."

RTL Info

A lire aussi

Prix de l'énergie: "Un abaissement de la TVA? C'est un attrape-nigaud", estime Maggie De Block Prix de l'énergie: les pistes sur la table pour aider à alléger nos factures Les abus des fournisseurs d'énergie seront immédiatement sanctionnés

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?