Des scientifiques belges inventent un spray capable de neutraliser le covid-19: "C'est vraiment une approche innovante"

Voici une découverte qui pourrait tout changer. Des scientifiques de l'UCLouvain ont mis au point un spray nasal capable d'éradiquer le virus du covid-19. Comment il fonctionne ? Quand sera-t-il commercialisé ?

À Louvain-la-neuve, des chercheurs travaillent depuis deux ans sur le Covid-19. "Nous avons un microscope à force atomique. C'est un équipement assez unique au monde", indique David Alsteens, professeur membre du réseau de recherche Welbio.

C'est justement grâce à microscope très puissant qu'il est parvenu à identifier un nouveau récepteur sur lequel se fixe le fameux virus. "On utilise une pointe très, très fine sur laquelle on vient greffer un virus unique. On dépose ce virus sur nos cellules par exemple de poumons et lorsqu'on tire, on est capable de mesurer les crochets avec lequel le virus se lie sur nos cellules et on a pu découvrir un nouveau récepteur qui sont des secteur sucre à la surface de nos cellule", raconte David Alsteens.

Après avoir découvert la porte d'entrée qui permet aux Covid 19 de s'attaquer à nos voies respiratoires, l'équipe a mis au point une molécule composée de résidus sucrés qui permet de neutraliser le virus. "Cette molécule va venir interagir directement sur le virus, décrit David AlsteensDonc on va voir ce virus avec un filet de sucre finalement autour du virus. La surface du virus a changé et il est incapable de venir se lier sur les cellules. On voit que le virus n'est pas capable d'infecter les cellules. Il n'est pas capable de rentrer dans une cellule, de se répliquer et au final il finit par mourir".

Une découverte importante car à terme cette molécule pourrait être administrée au moyen d'aérosols ou même d'un spray. L'objectif est d'éradiquer le virus en cas d'infection ou de contact à haut risque. "C'est vraiment une approche innovante qui est alternative de ce qu'on voit avec la vaccination et qui joue sur d'autres éléments. Et donc ils pourraient venir renforcer la thérapie qu'on a contre contre le Covid", estime David Alsteens. L'antiviral doit maintenant être testé sur des souris de laboratoire puis lors d'essais cliniques. Les chercheurs espèrent obtenir le soutien financier de l'industrie pharmaceutique afin d'accélérer la mise sur le marché du remède.

Christophe Clément, Benjamin Vankelst

A lire aussi

Test Achats alerte les consommateurs sur cinq produits solaires et dépose plainte au SPF Santé 30% des gens souffrent d'hypertension, sans le savoir pour la moitié d'entre eux: comment bien mesurer sa pression artérielle?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?