Tout savoir sur la recherche d’un kot étudiant: à quoi faut-il être attentif?

A quelques mois de la rentrée universitaire de septembre, il est grand de temps de se lancer dans la recherche d’un kot pour de nombreux étudiants et leurs parents. Florence Loumaye, directrice du site student.be, a livré quelques conseils dans le RTL INFO Bienvenue.

Quel est le moment idéal pour se lancer dans la recherche d’un kot ?

Cette recherche commence en général en février, mars, avril, mai,... Il n’est pas trop tard, mais il ne faut plus traîner car il y a une pression sur ce type de logements. Pour les locations privées, il y a encore le temps. Pour ce qui est des kots au sein des universités, la recherche touche vraiment à sa fin.

Comment faut-il s’y prendre pour trouver le logement idéal ?

Cela peut se faire via le bouche-à-oreille, on en parle autour de soi. On a peut-être un cousin, un frère, une sœur qui étudient dans la ville où on veut étudier. Il y a aussi des groupes sur Facebook, par exemple Kots à Bruxelles. Ce sont des groupes où il y a beaucoup de vie et où on peut avoir une interaction avec des propriétaires. Il y a de sites spécialisés, comme student.be. Il y a également les universités, qui ont un service logements.

Quel est le budget ?

A Bruxelles, la moyenne est de 550 euros par mois. En Wallonie, on tourne plus autour des 400 euros. Il y a de grosses différences. Et cela dépend aussi du type de kots qu’on va louer. Si on veut vivre dans un studio seul, fatalement cela va coûter plus cher. A Bruxelles, cela peut aller jusqu’à 700 euros par mois. Mais ce qui est le plus demandé, c’est la colocation avec d’autres étudiants. Des aides existent pour les étudiants. On peut notamment les trouver sur le site d’Infor Jeunes.

Quand on visite un logement, à quoi faut-il être attentif ?

Il faut déjà qu’il y ait une visite, car il y a parfois des arnaques. Par exemple, on demande de payer une garantie locative, alors qu’il n’y a pas eu de visite. Ne surtout pas verser d'argent dans ces conditions.

Lors de la visite, c’est le moment de poser plein de questions, voir l’état du bien, ouvrir les placards, voir aussi comment le kot est chauffé. S’il s’agit de radiateurs électriques, cela peut faire mal après pour les charges. Il faut aussi voir si le quartier est agréable.

RTL INFO

A lire aussi

La Ville de Charleroi veut un "label kot" pour favoriser la qualité du logement étudiant Vers une année RECORD pour les jobs d'étudiants: deux explications à ce phénomène Décès d'Antonin dans une fête pour étudiants à Sart-Custinne: la ministre veut "un responsable sécurité dans chaque cercle" Les baptêmes étudiants devront être mieux sécurisés Vous avez trop froid en hiver, trop chaud en été et cherchez à faire des économies? Faites isoler votre maison: "Le retour sur investissement est très intéressant"

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?