"Google Maps nous assiste": bug à la zone de secours Wallonie Picarde, les adresses d'intervention sont reçues...en néerlandais

Depuis quelques semaines, les pompiers de Wallonie picarde sont confrontés à un problème technique. Pour les communes à facilités, le 112 leur envoie les adresses uniquement en néerlandais. Un dysfonctionnement qui leur fait parfois perdre des secondes très précieuses.

Les pompiers doivent se rassembler et s'équiper. Et depuis un mois, il leur faut également traduire les adresses. Ils utilisent ainsi des applications et les moyens du bord. "Ce n'est pas évident. On s'adapte. On a quelques membres du personnel qui sont bilingues donc on s'en sort", indique Nicolas Vandendorpe, sergent à la zone de secours Wallonie Picarde.

Au dispatching, l'équipe du jour n'est pas bilingue. Pour trouver l'adresse de l'intervention, elle passe donc par un site de cartographie pour retrouver le nom des rue en français. "La traduction n'étant pas toujours correcte, c'est déjà arrivé que l'ambulance soit partie plus loin qu'elle ne devait et a dû faire demi tour. C'est Google Maps qui nous assiste, et notre ancienneté aussi", confie Johan Vinche, dispatcheur. 

Une migration informatique pour uniformiser tous les systèmes du pays est à l'origine du casse-tête. Mais un problème technique se présente. Ce dernier touche les communes à facilité. Dans la zone de secours Wallonie Picarde, il y en a 3 : Flobecq, Comines et Mouscron.

Ça ajoute du chaos à une situation qui n'est déjà pas évidente

"Lors des inondations qui ont eu lieu ce week-end, vous imaginez ce que l'on a connu en région liégeoise, au niveau de Comines-Warneton, ça fait quelques centaines d'interventions à traduire à chaque fois. Ça ajoute du chaos à une situation qui n'est déjà pas évidente à gérer", souligne Mathieu Delneste, capitaine à la zone de secours de Wallonie Picarde. 

Les secours picards ont alerté le Service public Sécurité civile de ce dysfonctionnement. "La détection de la cause du problème a pris quelques jours mais cet après-midi, le fournisseur a laissé savoir que le bug dans le système a été trouvé et isolé", précise la direction générale.

Le problème s'est aussi posé de l'autre côté de la frontière linguistique avec des adresses en français. "Il y a toujours une urgence. Donc s'ils vont dans la mauvaise direction, ils vont perdre du temps. Donc je demande que l'on revienne à l'ancien système car c'est inquiétant", explique Brigitte Aubert, bourgmestre de Mouscron.

Des tests sont en cours, les adresses pourraient être à nouveau affichées en français dès jeudi. Soulagés, les pompiers espèrent que tout rentrera dans l'ordre. En attendant, ils continuent de réviser leur néerlandais. 

RTL INFO avec Aurélie Henneton et Samuel Lerate

A lire aussi

Court-Saint-Étienne: parti d'un garage, un incendie ravage une habitation

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?