Des examens doivent être annulés par manque de professeurs: "Cela arrive dans beaucoup d’écoles"

Le manque de professeurs dans les écoles est un problème récurrent. Aujourd'hui, certains établissements sont même contraint d'annuler des examens. D'autres cherchent des solutions pour tenter de les maintenir malgré tout.

Dans cette classe, les élèves s’estiment chanceux. Ils ont vu toute la matière et se sentent prêts pour les examens. Cela semble normal. Pourtant, ce cas de figure est de plus en plus rare. Dans de nombreuses classes, les professeurs manquent à l’appel.

"Pour des cours qui n’ont pas eu lieu pendant l’année, ce qui arrive dans beaucoup d’écoles, et cela arrive pour un cours dans mon établissement, et bien là il n’y a pas d’examen dans ce cours-là", confirme Xavier Cambron, directeur du deuxième et troisième degrés de l’enseignement général au collège Cardinal Mercier à Braine l’Alleud.

On a trouvé une astuce, c’est de rappeler les enseignants qui sont retraités

Pour éviter d’annuler d’autres examens, les directeurs doivent faire preuve de créativité. "On a trouvé une astuce, c’est de rappeler les enseignants qui sont retraités, qui ont pris leur pension dernièrement", explique Gregory De Smet, directeur du degré d’observation (DOA) au collège Cardinal Mercier.

C’est le cas de Michel, retraité depuis 2018. Il est appelé en renfort pour remplacer un professeur de mathématique, absent depuis avril. "Il faut absolument que les élèves puissent passer leurs examens. Je suis là essentiellement pour les préparer, j’ai deux classes de première. Il faut que la matière soit vue pour les examens et aussi pour que les élèves puissent rentrer dans de bonnes conditions en deuxième", espère Michel Masson.

La session d’examens est sauvée dans cette classe, du moins pour cette année. Le problème sera le même l’année prochaine : la pénurie d’enseignants qui frappe le secteur semble s’aggraver de plus en plus.

Lisa Saint-Ghislain et Catherine Vanzeveren

A lire aussi

Myriam en colère contre la PÉNURIE DE PROFS à l'Athénée Jean d'Avesnes à Mons: "Ma fille a 11h d'étude par semaine, elle lit des romans..." "Recherche en urgence 5 profs": face à la pénurie de professeurs, ce directeur fait une annonce particulière sur les réseaux sociaux Louise, 22 ans, étudie pour ses examens dans une église à Nil-Saint-Vincent: "On est tous ensemble, on se motive" Enseignement: faut-il supprimer les secondes sessions en secondaire ? Coronavirus: 400.000 tests de dépistage effectués avec des écouvillons non-conformes "Culte de l'enfant roi", un chargé de cours de l'UCLouvain alerte: "Il faut les laisser surmonter des épreuves par eux-mêmes" Des dizaines d’élèves déjà privés de classes de neige l'année prochaine: la hausse des prix en cause "On est toujours dans le suspense": des milliers d'enseignants non nommés ne savent pas où ils pourront travailler en septembre

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?