Le nombre de résidents en maisons de repos a diminué en Wallonie et davantage à Bruxelles

Le nombre de résidents en maisons de repos a diminué en Wallonie et davantage à Bruxelles

(Belga) Le nombre de personnes résidant en maison de repos en Wallonie et à Bruxelles a sensiblement diminué en particulier dans la catégorie des personnes les plus autonomes, confirme une étude réalisée par le Conseiller expert à la Fédération des CPAS de l'Union des Villes et Communes de Wallonie, Jean-Marc Rombaut.

Globalement, le recul est plus sensible à Bruxelles où il concerne toutes les catégories de résidants. Entre le 30 juin 2019 et le 30 juin 2021, le taux d'occupation a ainsi chuté d'environ 5 % en Wallonie pour avoisiner un peu moins de 90 % (88,7 %). Le recul est double à Bruxelles: - 10,3 %. Seules 73,3 % des places avaient dorénavant preneurs dans la Région capitale. En Wallonie, 44 330 personnes habitent dans des maisons de repos (et de soins) soit 2 322 de moins que deux ans plus tôt. A Bruxelles, 11 323 personnes y résident. C'est 1 623 en moins qu'avant la pandémie de Covid. Pour la même période, l'emploi global dans le secteur a progressé en Wallonie de 219 ETP (+ 0,9 %). Selon l'étude, la baisse du personnel infirmer a été plus que compensée par la hausse du nombre d'aides soignantes et plus encore du personnel de réactivation (+ 7,3 %). La difficulté à recruter des infirmiers a dicté de recourir à d'autres qualifications. A Bruxelles, l'emploi a fléchi toutes qualifications confondues de 170 ETP (- 2,5 %). Le secteur public fait toutefois exception avec un nombre d'ETP pratiquement stable. Il y a 548 "maisons de vie" en Wallonie pour 133 à Bruxelles, dépendant d'Iriscare. (Belga)

Agence Belga

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?