Une vingtaine de guides intoxiquées dans un camp à Chimay: elles ont dû être hospitalisées d'urgence

Une vingtaine de guides ont été intoxiquées dans la région de Chimay. Plusieurs ont été prises de vomissement. Selon les premiers éléments, l'eau serait, une nouvelle fois, la source de cette intoxication collective.

C'est lors d'une nuit passée sur un camp voisin que 12 guides ont été contaminées par de l'eau. A leur retour, les responsables ne peuvent que constater les dégâts. "On remarque qu'il y a plusieurs animées qui tombent malades, qui ont des vomissements. Tout de suite, on ne fait pas vraiment de lien, on ne comprend pas vraiment pourquoi. On se dit que c'est peut-être l'omelette qu'on a mangée à midi qui n’était pas ok", explique Elise Vanheghe, animatrice responsable des guides d’Ath.

Les symptômes se transmettent rapidement. Résultats ? Au total, 20 filles tombent malade sur le camp. 5 d'entre elles ont d'ailleurs passé quelques heures à l'hôpital. "L’hospitalisation en soi n'était absolument pas grave. Il fallait juste réhydrater d'urgence. Et c'est comme ça qu’on a encore renvoyé par la suite, dans la soirée, 2 filles aux urgences parce qu'elles devaient être réhydratées. Elles ne pouvaient pas faire la route du retour pendant une 1h30 dans cet état-là", poursuit l’animatrice responsable.

Les guides malades sont rentrées chez elles. Le camp voisin, d'où a été constatée la contamination, a lui été fermé. La quasi-totalité du groupe a été intoxiquée.

De retour au camp

Mais ce mercredi midi, les guides hospitalisées allaient beaucoup mieux. Certaines ont même décidé de reprendre le camp. La seule condition pour pouvoir revenir ? 48h d’incubation sans symptôme. Les 20 filles contaminées seront donc presque toutes de retour dès ce mercredi soir pour les trois derniers jours du camp.

Pour le groupe, c’est une excellente nouvelle et surtout du soulagement puisque le camp est toujours un moment très attendu par les membres des mouvements de jeunesse. 

Fanny Dehaye et Samuel Lerate

A lire aussi

Après 12 échecs à un examen, un étudiant louviérois le réussit finalement: il peut enfin passer son TFE

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?