20.000 pigeons disparaissent lors d'un vol entre Narbonne et la Belgique, le climat probablement en cause: "Ils ne trouvent pas d'eau, ils meurent de soif"

20.000 pigeons ont disparu. Ils avaient été relâchés à Narbonne et devaient rejoindre notre région de l'Europe. Mais ils sont dans la nature. En cause ? Selon les colombophiles, la sécheresse, la chaleur et plusieurs orages violents...

Une femelle vient de rentrer de Narbonne, après 850 kilomètres de vol. "Voilà, c'est un pigeon yearling qui est rentré ce midi. Elle est très très tard mais elle est rentrée... Regardez comme elle est maigre", pointe Jean-Pierre, colombophile depuis 25 ans du côté de Bracquegnies.

Il attend encore 6 de ses 21 pigeons de concours, toujours dans la nature. En cause ? La météo extrême en France. "Ils cherchent de l'eau et ça fait un certain temps qu'il ne pleut pas, donc il n'y a pas de flaques d'eau, il n'y a pas de retenue d'eau. S'ils ne tombent pas sur un canal ou un petit étang, ils ne trouvent pas d'eau, ils sont épuisés et meurent de soif", s'inquiète le colombophile.

Grâce à leur puce électronique, on sait que 6.000 pigeons sont rentrés sur 26.000. Dans une vidéo, on les voit être lâchés à Narbonne. En un instant, le ciel est couvert, orageux, très mauvais pour les pigeons... "C'est un concours catastrophique, car ils ont rencontré des orages, donc les pigeons ont été déviés, perturbés. Et comme c'est leur sens de l'orientation, ils se sont perdus, ils se sont égarés", note Jean-Pierre.

Pour Didier, un autre passionné, il valait mieux reporter le départ et réduire les distances. "Dans des conditions de température comme actuellement, pour moi, sincèrement, il faudrait diminuer certaines étapes. Dans certaines étapes, il a certainement pas loin de 100 kilomètres de trop", regrette le président de la société colombophile d'Erquelinnes. "Ils ne reviendront probablement pas tous, mais une partie rentrera encore", ajoute-t-il.

Avec les récoltes, les Pigeons trouveront des graines dans les champs. Certains colombophiles attendent le retour de dizaines d'oiseaux.

Aurélie Henneton et Denis Caudron

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?