Sur les réseaux sociaux, des gestes à adopter en cas de malaise cardiaque: sont-ils efficaces ou dangereux?

La chaleur peut être très éprouvante pour le cœur, surtout pour les personnes sensibles. Sur les réseaux sociaux, une série de conseils pseudo-scientifiques circule sur les gestes à adopter en cas de malaise cardiaque, notamment quand on est seul. Sont-ils efficaces ? Ou, au contraire, sont-ils dangereux ?

C'est un message qui revient régulièrement sur les réseaux sociaux : il faut tousser pour survivre à une crise cardiaque. Selon Nicolas Floris, cardiologue à la clinique Saint-Luc de Bouge, cette information est fausse, voire même dangereuse.

"C'est quelque chose dont on n'a pas entendu parler, nous les docteurs, et qui n'a pas de base scientifique claire", explique-t-il.

Sur les réseaux sociaux, des gestes à adopter en cas de malaise cardiaque: sont-ils efficaces ou dangereux?

Nicolas Floris nous emmène dans sa salle de revalidation cardiaque. Les patients sont particulièrement sensibles à la chaleur et le premier conseil qui leur est donné, c'est de réduire les des exercices physiques et, si possible, les faire dans un contexte réfrigéré aéré et à l'ombre.

"Je suis vraiment à plat dès qu'il fait chaud donc c'est vraiment quelque chose de redoutable", raconte un patient. 

"La tension baisse, on a vite la tête qui tourne, on est beaucoup plus vite déshydratés aussi. Je bois beaucoup plus qu'avant. Donc oui, c'est une petite crainte quand même supplémentaire", confie une autre.

Sur les réseaux sociaux, des gestes à adopter en cas de malaise cardiaque: sont-ils efficaces ou dangereux?

Lorsqu'il fait chaud, notre organisme a tendance à dilater ses vaisseaux pour diminuer sa température corporelle. Ce mécanisme entraîne une baisse de la tension artérielle, ce qui peut provoquer une série de complications pour les personnes cardiaques. "On a tendance parfois à leur dire de diminuer certains médicaments, notamment les médicaments diurétiques qui les font uriner pour éviter d'aggraver une déshydratation potentielle dû aux grandes chaleurs", explique Nicolas Floris.

Selon plusieurs études scientifiques, un air pollué peut également déclencher un infarctus. Si celui-ci se manifeste, appelez à l'aide et allongez vous à l'ombre. Un proche contactera immédiatement les secours si le pouls s'arrête et procèdera à un massage cardiaque en attendant leur arrivée.

Michael Menten et Michel Herinckx

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?