La rentrée scolaire coûtera plus cher cette année: jusqu'à 20% d'augmentation sur certains produits

En ce début de mois d'août, de nombreux parents pensent déjà aux cartables et aux fournitures scolaires de la rentrée pour leurs enfants. Celle-ci est prévue le 29 août. Et elle coûtera plus chère cette année... Les prix de certains produits ont en effet augmenté de 20%.

Opération repérage pour Lou, en quête d'un nouveau cartable. Elle trouve très vite son bonheur... l'un des plus chers du rayon : 129 euros, mais pas question de l'acheter tout de suite. "Je vais déjà revendre mon premier cartable, pour gagner un peu d'argent et pour essayer de me racheter celui-ci", dit la fillette. 

La petite Jeanne, elle, a droit à son tout premier cartable pour sa rentrée en première primaire. "Les prix, pour l'instant, on ne regarde pas ça. On regarde d'abord au coup de cœur vu c'est son premier cartable. Et pour les prix, on essaie de limiter quand même le budget", dit sa maman. 

Il faut dire que dans les rayons des magasins, les prix des fournitures scolaires, déjà à la hausse l'an passé, ont encore bondi cette année. En cause ? Notamment le coût de l'énergie, mais aussi celui des matières premières, et notamment du papier. Cahiers et autres Bloc-notes coûtent jusqu'à 20 % plus chers. 

"Les coûts ont vraiment augmenté. Le rapatriement surtout de Chine a vraiment explosé, comme les containers, souligne Arnaud Vandermeulen, gérant d'un magasin. Du coup, on fait notre maximum, mais certaines fois, ça ne peut pas être possible. On est obligé de répercuter ça sur le client malheureusement."

Pour pouvoir acheter tous les produits de la liste de la rentrée, les parents s'organisent. "On fait le tri à la maison et on essaie d'utiliser un maximum ce qui reste. On a trié le bureau hier, et finalement, il ne leur faut pas grand-chose quand on voit tout ce qui nous reste. On essaye de faire de la récup'", indique une maman. "On essaye de garder les cartables plusieurs années pour les déchets, pour le prix... On fait attention aux dépenses et à l'écologie", dit une autre. 

Pour les cartables et certains livres scolaires, il est aussi possible de se tourner vers des magasins de seconde main histoire de faire baisser la note.

Amélie Schildt et Damien Loumaye

A lire aussi

De plus en plus de Belges traversent la frontière pour faire leurs courses: l'inflation est moitié moins forte chez nos voisins Chaleur au travail: quelles sont les obligations de votre employeur?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?