Variole du singe: des groupes cible vaccinés en priorité dès demain, qui est concerné?

Variole du singe: des groupes cible vaccinés en priorité dès demain, qui est concerné?

Face à la propagation du virus de la variole du singe, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a expliqué ce matin lors d'une conférence de presse que son ambition était de réduire au maximum la propagation du virus.

Pour y parvenir, les douze centres de référence SIDA du pays ont reçu instruction du ministre de la Santé de maximiser la vaccination de personnes faisant partie des groupes-cibles d'ici au plus tard la fin de la semaine prochaine.

Il a demandé à ces centres d'envoyer une invitation personnelle à chaque patient concerné afin que la vaccination puisse se faire dès demain. Entre 300 et 400 vaccins ont été inoculés dans le cadre de la campagne en Belgique. 

Qui est éligible à la vaccination ? 

En priorité, les personnes ayant eu un contact à haut risque ou à très avec une personne diagnostiquée doivent se faire vacciner. Les contact à très haut risque font référence aux rapports sexuels et les contacts à haut risque se rapportent à l'utilisation de mêmes vêtements, linge de lit ou essuie de bain qu'une personne infectée. 

D'autres groupes à risque peuvent également recevoir le vaccin : 
- les travailleurs du sexe masculins et transgenres
- les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), qui sont séropositifs ou sous thérapie VIH-Prep et qui ont eu au moins deux MST au cours de l'année écoulée
- les personnes atteintes de troubles immunitaires graves et présentant un risque élevé d’infection
- le personnel de laboratoire manipulant les cultures virales.

Ils recevront leur première dose dès à présent et la deuxième dose après la livraison des doses supplémentaires à l'automne. Les personnes atteintes d'un trouble immunitaire éligibles à la vaccination reçoivent leur 2e dose après 28 jours. Cela s'applique également à ceux qui ont eu un contact à haut risque avec un cas confirmé.

Les travailleurs du sexe parmi les groupes prioritaires

Un projet de décret royal a été publié ce mercredi au moniteur pour permettre la vaccination des travailleurs du sexe. Il entrera en vigueur dès demain. Quatre organisations à but non lucratif destinées aux travailleurs du sexe pourront organiser la vaccination de ce groupe-cible : Ghapro, Pasop, Alias et Espace P. 

Une quantité de vaccins limitée

Au début de l'épidémie, la Belgique a acheté 200 doses du vaccin de troisième génération contre la variole (Imvanex) homologué en Europe. 3.040 doses supplémentaires de vaccin américain similaire (Jynneos) ont pu être obtenus via la Commission européenne. Ils ont déjà permis de vacciner 300 à 400 personnes et seront utilisés dans les prochains jours auprès des groupes-cibles. 

30.000 doses supplémentaires ont été commandées auprès du producteur de vaccins Bavarian Nordic mais la livraison n'aura pas lieu avant l'automne. Des négociations entre la Commission européenne et le fabricant pour augmenter la production de vaccins d'ici 2023 sont actuellement en cours. 

Où se faire vacciner ?

Les vaccins sont actuellement administrés par 12 hôpitaux dotés de centres de référence pour le VIH. Pour les personnes qui ont été en contact avec des personnes infectées, le médecin du centre de référence examinera si une vaccination est nécessaire.

Les hôpitaux concernés sont : 

  • Institut des maladies tropicales et l'hôpital universitaire d'Anvers
  • AZ Sint-Jan Brugge-Oostende
  • CHU Saint-Pierre à Bruxelles
  • Saint-Luc à Bruxelles
  • Hôpital Erasme à Bruxelles
  • UZ Bruxelles 
  • CHU Charleroi
  • UZ Gent
  • Hôpital Jessa à Hasselt
  • CHU Liège
  • UZ Leuven
  • CHU Mont-Godinne

Remboursement des tests

Jusqu'à présent, des accords avaient été conclus avec deux laboratoires pour le remboursement des tests. Une convention Imami est à l'étude pour que ces tests soient remboursés dans un plus grand nombre de laboratoires, sous réserve d’exigences
strictes en matière de qualité et d’enregistrement des résultats.

RTL INFO, avec BELGA

A lire aussi

L'alcool, ce n'est pas de l'eau: avec la chaleur, se ruer sur votre bière favorite peut devenir un gros problème (vidéo) Variole du singe: encore beaucoup de questions sans réponses définitives Variole du singe en Belgique: voici les chiffres Variole du singe: premier décès en Belgique, les groupes cibles pour la vaccination étendus

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?