Lessives plus chaudes que 60° ou mettre ses vêtements au congélateur: les conseils d'une spécialiste pour traiter la gale

Plus d'infos sur Gale

L'invitée du RTL info Bienvenue de ce mercredi est la dermatologue Bernadette Blouard. La docteure est venue parler de la gale, une maladie que "tout le monde peut attraper".

On l’attrape par contact de peau à peau

Le Dr Blouard commence par détruire une fausse croyance populaire : la gale n'est pas une maladie qui ne touche que "les gens sales". Pour savoir si vous êtes potentiellement contaminé, le symptôme principal qui doit vous alerter "sont les démangeaisons". "La maladie peut nous gratter et provoquer des lésions sur tout le corps, mais pas sur le visage. C’est un des indicateurs. Les zones les plus touchées sont les mains, les poignets, les parties génitales, les fesses et les plantes de pied pour les petits enfants."

Si la gale se transmet principalement par la peau, il existe un autre moyen de transmission : "Le textile".

"La gale est un parasite donc elle peut se déposer sur la serviette de douche, les draps de lit ou tous les vêtements. Le parasite peut rester vivant un certain temps en dehors de l’hôte humain. C’est un peu le même principe que les poux", averti la spécialiste.

Un traitement existe

"Le traitement médical est bien cadré, il faut faire deux cures à huit jours d’intervalles. Il y a un traitement pour la peau, un traitement local et le plus souvent on fait aussi un traitement par la bouche."

"Ce qui est compliqué, c’est de bien gérer à la maison", prévient encore Bernadette Blouard. Alors pour aider les personnes atteintes, voici quelques conseils : "Le parasite ne supporte ni le grand froid, ni le très chaud. Tous les vêtements, les draps, etc doivent être soit lavés au-delà de 60° soit mis dans des sacs plastiques et placés au congélateur pendant trois jours. On peut aussi isoler tout le linge dans une pièce où personne n’ira pendant 8-10 jours parce que le parasite ne vit pas pendant une très longue durée en dehors de l’homme."

Il faut savoir que contre la gale, "il n’y a pas de traitement préventif".

"Le mieux est de rester attentif et de ne pas s’approcher d’une personne contaminée parce que c’est extrêmement contagieux", préconise encore le Dr Blouard qui recommande de rendre visite à un spécialiste en cas de doutes.

RTL info

A lire aussi

Doit-on se préparer à une double épidémie cet hiver? La grippe pourrait revenir en force

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?