Rebondissement dans l'affaire Delphine Jubillar: et si le téléphone de l'infirmière n'avait jamais quitté le domicile conjugal?

Rebondissement dans l'affaire Delphine Jubillar: et si le téléphone de l'infirmière n'avait jamais quitté le domicile conjugal?

Plus d'infos sur Delphine Jubillar

Il n'a jamais été retrouvé mais pourrait être un élément-clé dans l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar. Où se trouve le téléphone portable de l'infirmière ? Où et quand a-t-il borné la dernière fois ? 

Une nouvelle expertise téléphonique, dévoilée par nos confrères de RTL France, vient fragiliser la défense du mari, Cédric Jubillar. Celle-ci indique qu'après la disparition de Delphine Jubillar, dans la soirée du 15 décembre 2020, son téléphone portable serait resté aux abords du domicile familial. Jusqu'à présent, l'enquête avait établi que le téléphone de l'infirmière avait borné sur une relais situé à 2 kms du domicile.

Selon la version du mari, Delphine Jubillar est sortie de la maison le 15 décembre vers 23h pour promener leurs deux chiens, en plein couvre-feu, vêtue d'une doudoune blanche et avec son téléphone portable. Les chiens seraient revenus à la maison sans elle. Selon la nouvelle expertise consultée par nos confrères, le téléphone serait resté "positionné à proximité immédiate du domicile du couple, rue Yves Montand, à Cagnac-les-Mines". Le téléphone portable aurait ensuite été coupé à 7h48 selon RTL France.

Le téléphone déverrouillé à 6h52

Des expertises précédentes avaient déjà démontré que le téléphone avait été déverrouillé par une action humaine à 6h52, soit plusieurs heures après l'appel de Cédric Jubillar à la gendarmerie pour signaler la disparition de sa femme. L'enquête tente de comprendre qui est à l'origine de cette action. "La question devient d’autant plus cruciale à proximité immédiate du domicile et non dans un rayon de plusieurs kilomètres, zone dont la taille laissait ouverte les hypothèses de l’accident, de la disparition volontaire ou de l’enlèvement par un tiers", rapporte RTL France. 

De son coté, la défense de Cédric Jubillar remet en doute la fiabilité d'une telle expertise. 

Delphine Jubillar, infirmière dans une clinique d'Albi, alors âgée de 33 ans, a été vue pour la dernière fois dans la soirée du 15 décembre 2020, dans sa maison de Cagnac-les-Mines, le village proche d'Albi où elle vivait avec son mari et ses deux enfants. Même s'il clame son innocence, mettant en avant l'absence de scène du crime ou de preuve irréfutable, Cédric Jubillar a rapidement fait figure de principal suspect pour les enquêteurs.

Amélie James

A lire aussi

Affaire Jubillar: le mari de l'infirmière, Cédric Jubillar, s'est retrouvé face aux juges aujourd'hui

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?