Philippines: 6 morts lors du passage du typhon Noru

Philippines: 6 morts lors du passage du typhon Noru
Philippines: 6 morts lors du passage du typhon Noru
Philippines: 6 morts lors du passage du typhon Noru

Plus d'infos sur METEO

Le typhon Noru, le plus puissant enregistré cette année aux Philippines, a provoqué la mort de six personnes, ont annoncé lundi les autorités.

Cinq secouristes ont été tués pendant son passage, alors qu'ils se trouvaient dans un village inondé.

"Ils avaient été déployés par le gouvernement provincial dans une zone inondée", à Santa Maria, a dit le lieutenant-colonel Romualdo Andres, chef de la police de la municipalité de San Miguel, près de Manille.

Selon M. Andres, les sauveteurs pataugeaient dans les eaux de crue lorsqu'un mur s'est effondré sur eux, les projetant dans le courant rapide.

La sixième victime, un homme âgé, est mort, emporté par un glissement de terrain dans la municipalité de Burdeos, sur les îles Polillo, dans la province de Quezon, où le typhon a touché terre, a précisé Garner Jimenez du bureau local de la défense civile.

Dimanche, Noru a infligé des vents violents et de fortes pluies sur l'île principale de Luçon, très peuplée. Le typhon avait touché terre à 17H30 locales (09H30 GMT) dans la municipalité de Burdeos sur les îles Polillo, qui font partie de la province de Quezon.

Accompagné de vents de 195 km/h, il s'agit du typhon le plus puissant enregistré cette année dans le pays.

Près de 75.000 personnes ont été évacuées avant la tempête, les service météorologiques avertissant sur le risque de grandes inondations dans les zones vulnérables du pays.

La municipalité de Burdeos a été particulierement touchée. Des vents féroces ont arraché des toits et abattu de grands arbres, tandis que de fortes pluies ont inondé les maisons riveraines, a déclaré Ervin Calleja, un enseignant de 49 ans.

"C'était vraiment inquiétant", a-t-il confié à l'AFP par téléphone.

Mais aucun dégât de taille n'avait été identifié lundi.

"Vous pourriez penser qu'on en a trop fait", a déclaré le président Ferdinand Marcos Jr lors d'un briefing. "Il n'y a rien de tel que d'en faire trop quand il s'agit de catastrophes", a-t-il ajouté.

AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?