Brésil: Michelle Bolsonaro, une Première dame mue par la foi

Brésil: Michelle Bolsonaro, une Première dame mue par la foi
Brésil: Michelle Bolsonaro, une Première dame mue par la foi
Brésil: Michelle Bolsonaro, une Première dame mue par la foi
Brésil: Michelle Bolsonaro, une Première dame mue par la foi

La très croyante Michelle Bolsonaro, Première dame du Brésil, est longtemps restée dans l'ombre, mais est devenue un atout maître de la campagne pour la réélection de son époux grâce à des talents d'oratrice dignes d'une pasteure évangélique.

Michelle de Paula Firmo Reinaldo, 40 ans, et Jair Bolsonaro, de 27 ans son aîné, se sont rencontrés en 2007 au Parlement, où il était député et elle secrétaire.

Rapidement, ils engagent une relation amoureuse et Jair Bolsonaro propose à la jeune femme de travailler avec lui. La proposition se solde par un mariage.

Elle doit alors quitter son poste, en vertu d'une loi contre le népotisme. Jair Bolsonaro, marié et divorcé deux fois, a déjà quatre fils, et elle une fille d'une précédente union.

Le couple aura une fille, Laura, aujourd'hui âgée de 11 ans, que l'ancien capitaine d'armée, un habitué des tirades misogynes, a un jour expliqué avoir engendrée dans un moment de "faiblesse".

Connue pour ses goûts simples, la jeune femme a dit dans l'une de ses apparitions publiques qu'elle avait appris à "ne refuser de l'eau et de la nourriture à personne" et consacrait une partie de son temps aux personnes handicapées.

"C'est un appel que j'ai reçu, être proche des personnes handicapées, des sourds. J'ai beaucoup d'amour pour cette communauté", a-t-elle expliqué pendant la campagne de 2018.

Lors de l'investiture du président Bolsonaro, en janvier 2019, la Première dame avait fait sensation avec un discours en langue des signes.

- "Femme de Dieu" -

Sa voix douce contraste avec le style martial de son mari d'extrême droite, qui n'a que des mots d'amour pour cette femme brune souriante ayant récemment adopté une coupe garçonne, après avoir longtemps porté les cheveux longs.

"On peut faire tout type de comparaisons entre les Premières dames", a déclaré le 7 septembre dernier un Jair Bolsonaro qui avait attaqué Brigitte Macron, la Première dame française, sur son physique en 2019.

"C'est une femme de Dieu (...) qui joue un rôle important dans ma vie. Elle n'est pas seulement à mes côtés, mais souvent devant moi", avait-il ajouté, haranguant une foule de manifestants à Brasilia.

Il avait ensuite encouragé "les célibataires à trouver une princesse" comme Michelle, avant de l'embrasser avec fougue et de se lancer dans une allusion à sa supposée puissance sexuelle en scandant: "indébandable".

Ses nombreux dérapages machistes ont poussé son équipe de campagne à propulser la Première dame en première ligne -- contre sa volonté, dans un premier temps, selon la presse brésilienne -- pour tenter de reconquérir l'électorat féminin.

Mais c'est surtout pour renforcer le soutien des évangéliques qu'elle s'est révélée efficace.

Jair Bolsonaro se dit catholique, mais son mariage avec Michelle, en 2013, a été célébré par le très influent pasteur Silas Malafaia.

- Des coulisses à la lumière -

Lors du lancement de la campagne pour la réélection, le 17 août, Jair Bolsonaro avait affirmé que sa femme était "la personne la plus importante ici".

Cette dernière avait ensuite livré une intervention digne d'un prêche de pasteur, ponctuée d'un appel à réciter le "Notre père" qui a ému des milliers de militants galvanisés.

Début septembre, elle a appelé en compagnie de plusieurs pasteurs la population à suivre "30 jours de jeûne et de prière pour le Brésil", jusqu'au dimanche 2 octobre, jour du scrutin.

Avant de se lancer dans la campagne, elle se contentait plutôt de rester en coulisses.

Michelle Bolsonaro apparaissait parfois dans des vidéos en train de mener des séances de prière avec des élus bolsonaristes. Et les médias lui prêtent une influence dans la nomination d'un pasteur presbytérien au ministère de l'Education et du premier juge évangélique à la Cour suprême.

Mais maintenant qu'elle joue les premiers rôles dans la campagne, elle pourrait être davantage mise en avant lors d'un éventuel second mandat de son mari.

AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?