Les différentes techniques pour dévier un astéroïde

Les différentes techniques pour dévier un astéroïde

La Nasa va pour la première fois tenter lundi de dévier la trajectoire d'un astéroïde. Cette mission, nommée Dart, va permettre de tester l'une des principales techniques envisagées en cas de menace future pour la Terre.

Avec cette démonstration, l'idée est de commencer à "ajouter des instruments à notre boîte à outils", a déclaré lors d'une conférence de presse Lindley Johnson, agent de défense planétaire à la Nasa. Mais "nous avons besoin de plusieurs méthodes, en fonction des circonstances rencontrées."

Voici un aperçu des différents concepts étudiés.

- Impact cinétique -

La technique dite à impact cinétique est celle expérimentée par la Nasa lundi.

Elle consiste à percuter un astéroïde avec un vaisseau, afin de le "pousser" légèrement, et ainsi dévier sa trajectoire. Un peu comme si l'on jouait au billard dans l'espace.

Ce premier test permettra de comprendre comment réagit l'astéroïde, et donc de mieux calculer la force requise à l'avenir.

La taille du vaisseau utilisé dépendra de celle de l'astéroïde menaçant d'entrer en collision avec la Terre.

Il est par ailleurs possible que plusieurs vaisseaux soient requis, selon Lindley Johnson.

- Tracteur gravitationnel -

La méthode dite du tracteur gravitationnel consiste à faire voler un ou plusieurs vaisseaux à proximité de l'astéroïde visé, afin de modifier lentement sa trajectoire par l'attraction gravitationnelle générée.

"Une telle technique prendrait plus longtemps à mettre en oeuvre", a averti Lindley Johnson, et implique donc que la cible soit détectée des années, voire des décennies avant une collision potentielle.

De plus, ce procédé serait bien moins efficace sur de gros objets, par exemple des astéroïdes de plus de 500 mètres de diamètre.

Pour remédier à ce problème, des ingénieurs de la Nasa ont proposé en 2017 que le vaisseau utilisé creuse l'astéroïde afin d'en récupérer de la matière, et accroître ainsi son effet grâce à cette masse additionnelle.

Mais ces idées devront d'abord être testées, et réclameraient "des décennies pour être construites, lancées, et mises en oeuvre lors d'une mission", selon la Nasa.

- Explosion nucléaire -

Une autre option ressemble davantage à celle mise en oeuvre dans les films hollywoodiens: l'utilisation d'une bombe nucléaire pour rediriger ou détruire un astéroïde.

"Il se pourrait que cela soit la seule stratégie efficace pour les astéroïdes les plus dangereux", soit ceux d'un kilomètre ou plus de diamètre, a écrit la Nasa dans un article sur le sujet. Cette méthode pourrait également être utilisée "en dernier ressort", si d'autres techniques ont échoué précédemment.

Ces armes sont toutefois controversées.

En 2021, Lori Glaze, responsable au sein de la Nasa, avait déclaré que selon l'agence américaine, le meilleur moyen serait de produire une explosion à proximité de l'astéroïde, afin qu'il soit déplacé par son souffle. Le viser directement risquerait en effet de le fragmenter en plusieurs morceaux, et ainsi multiplier les objets posant un risque potentiel pour la Terre.

Mais en 2018, un article de scientifiques russes a étudié l'hypothèse d'un impact direct.

Selon eux, détruire un astéroïde de 200 mètres de diamètre demanderait une bombe 200 fois plus puissante que celle d'Hiroshima. Ils ont également estimé que creuser l'astéroïde pour ensuite y placer la bombe serait plus efficace -- exactement comme le scénario du film Armageddon.

AFP

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?