"Join the fam": une campagne pour sensibiliser les témoins de harcèlement sexiste et de violences sexuelles à Bruxelles

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) et la secrétaire d'Etat à l'Egalité des Chances, Nawal Ben Hamou ont donné lundi le coup d'envoi d'une campagne contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans la capitale.

"Join the fam" a été mise sur pied pour sensibiliser les témoins de ce type de fait à littéralement rejoindre la famille de ceux qui voient mais n'interviennent souvent en aucune manière, ne sachant bien souvent que faire dans pareille situation. 

A Bruxelles, le phénomène de harcèlement sexiste dans l'espace public a été identifié comme problématique depuis plusieurs années. Il a été placé sous les feux des projecteurs par le reportage de Sofie Peeters en 2014. Il a depuis lors été inscrit au code pénal par la loi contre le sexisme. Des révélations d'agressions sexuelles dans et à proximité de bars ont été faites dans la foulée des mouvements #Metoo et #Balancetonbar 

"Join The fam s'inscrit dans le contexte du premier Plan régional de lutte contre les violences faites aux femmes lancé en 2020 par le gouvernement bruxellois. Largement inspirée des recommandations du secteur associatif, bien représenté lundi, à l'occasion du lancement de l'opération, la campagne concrétise une partie de ce plan ainsi que du plan plus récent d'actions prioritaires en matière de lutte contre le harcèlement et les violences sexistes. 

Selon une étude menée par Plan international en 2019, 91% des filles et 28% des garçons interrogés ont témoigné avoir été victimes de harcèlement sexiste.  Co-financée par equal.brussels et safe.brussels, la campagne invite chaque habitant(e) à rejoindre "la famille bienveillante de témoins prêts à réagir en cas de besoin". 

Elle vise à faire connaître la méthodes des cinq "D": distraire, déléguer, documenter par la prise d'images, diriger, et dialoguer. 

Un clip video et des visuels de campagne seront diffusés à partir de mardi, jusqu''au 2 janvier sur les réseaux sociaux, sur le réseau d'affichage de la STIB (valves, flancs de bus et de tram). Des stickers réfléchissants Join the Fam à apposer sur la sonnette de rue, sur le smartphone, où tout autre support personnel seront distribués via les magazines communaux. Un site dédié à la campagne reprend toutes les infos utiles.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit. Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

Agence belga

A lire aussi

Un #MeToo politique? 120 femmes dénoncent, dans une lettre ouverte, des comportements déviants au sein du monde politique

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?