Dernière ligne droite pour les producteurs de sapins de Noël: "Nous devons avoir terminé entre le 5 et le 10 décembre"

Dernière ligne droite pour les producteurs de sapins de Noël. Ils ont jusqu’au 15 décembre pour couper les arbres afin qu’ils soient livrés à temps dans les magasins. Des sapins de Noël dont le prix augmente cette année. Une nouvelle conséquence de l'inflation.

Ce sapin Nordmann aura grandi une petite dizaine d'années sur les hauteurs de Neufchâteau. Sa destinée est connue : embellir vos fêtes de fin d'année. "Il nous reste encore trois semaines de coupe et après cela, les ventes vont se poursuivre jusqu'à Noël mais ce sera du domaine du business et des magasins. En production, nous devons avoir terminé entre le 5 et le 10 décembre", explique Louis Brasseur, producteur-exportateur de sapins de Noël. 

Nous sommes allés chez l'un des plus gros producteurs de sapins de Noël de Belgique. Environ 200 personnes y travaillent en novembre et en décembre pour couper et conditionner 800.000 sapins. La grande majorité, 85%, partira à l'étranger. "Nous sortons des arbres vers la France, en majorité. Puis l'Italie, la Grande-Bretagne et aussi le Japon donc on peut dire qu'on balaye quand même une partie de l'Europe voire du continent asiatique", poursuit Louis Brasseur. 

En cette période d'inflation, le prix des sapins va-t-il augmenter ? La réponse est positive. Une augmentation de 10 à 15% qui s'explique notamment par les filets dans lesquels sont emballés les sapins. "Nous avons des produits entrants qui ont vraiment explosé, type le bois pour les palettes, les polymères pour tout ce qui est plastique, filets... Au niveau des transports aussi, nous subissons une hausse de 20 à 30% bien souvent. La main d'œuvre, elle est difficile à trouver et donc si nous voulons garder nos meilleurs éléments, ils doivent être récompensés."

Comptez entre 25 et 40 euros pour un épicéa et entre 30 et 60 euros pour un Nordmann. Malgré cette augmentation, on peut d'ores et déjà dire que le succès des sapins wallons se confirmera cette année encore. Les Ardennes belges produisent chaque année deux millions et demi de sapins de Noël.

Benoît Duthoo et Pierre Morleghem

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Partager
Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?