Claude Despiegeleer n'a plus d'avocat au procès de la Carolo bis

Me Jean-Christophe Desgain a décidé de ne plus représenter Claude Despiegeleer au procès de la Carolo bis. Sous certificat médical depuis le début des débats, l'ex-échevin des Sports de Charleroi recevra la visite d'un médecin légiste. L'audience a été reportée pour ce motif, ainsi qu'un éventuel problème déontologique concernant un avocat. La sixième chambre du tribunal correctionnel de Charleroi a reporté l'examen du dossier de la Carolo bis à quinzaine, ce lundi, en raison de deux problèmes distincts. Le premier concerne le désistement de Me Jean-Christophe Desgain qui n'assurera plus la défense de l'ex-échevin Claude Despiegeleer. Sous certificat depuis le début du procès, ce dernier n'était ni présent à l'audience de ce lundi, ni représenté par un conseil. Le tribunal a par conséquent ordonné la visite d'un médecin légiste chez le prévenu, afin de vérifier son état de santé et son incapacité à se déplacer à l'audience. Un rapport devrait être rendu d'ici lundi prochain. Le deuxième contretemps relève quant à lui d'un "éventuel problème déontologique" impliquant un avocat, partie au procès. Le tribunal n'a pas précisé la teneur exacte de ce problème qui "pourrait être réglé d'ici la prochaine audience". Les débats devraient donc reprendre le lundi 20 février. (JAV)

A lire aussi

Claude Despiegeleer payera 400 euros par mois à Charleroi pour apurer sa dette (pendant 476 ans)

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?