Cette caméra (très) intelligente dresse une ligne de temps de votre salon: nous l'avons testée

On vous en parle de plus en plus: le concept de "smarthome" (maison intelligente) se développe sans cesse, avec toujours davantage de produits et de constructeurs. Le français Netatmo, connu à la base pour sa station météo connectée, a sorti une caméra (199€) baptisée "Welcome". RTL info a pu l'essayer durant deux semaines.

Netatmo est une petite entreprise française qu'on aime bien. Fondée en 2011, elle ne sort pas plus d'un nouveau produit par an - car il y a toujours une réflexion derrière, une utilité précise pour l'utilisateur final – mais quand elle le fait, on est agréablement surpris.

Tout a commencé avec le kit qui mesure la qualité de l'air et la température intérieure et extérieure de la maison, utilisable avec une application pour smartphone tout ce qu'il y a de plus simple. Un pluviomètre est venu s'ajouter quelques temps plus tard.

Puis ce fut le tour du bracelet/bijou June qui mesure l'exposition aux rayons UV (pour protéger votre peau), et celui du thermostat intelligent (qui se contrôlait également avec un smartphone).

La semaine passée, RTL info a pu essayer le dernier produit de la marque: une caméra connectée baptisée "Welcome".
c2


Tout un programme

Le nom de ce cylindre aux formes identiques à la station météo de Netatmo, indique directement qu'on n'est pas dans la simple caméra de surveillance.

Welcome est avant tout là pour savoir qui est chez vous. Le logiciel derrière cette caméra grand angle (l'image de haute qualité est légèrement déformée mais permet de couvrir une pièce entière) se concentre en effet sur les visages qu'elle aperçoit, répertorie et stocke sur les serveurs de Netatmo, sous forme de petites vignettes rondes (c'est gratuit, il n'y a pas d'abonnement).

Il enregistre également des séquences vidéo lorsqu'il y a des mouvements détectés (même si vous pouvez lui dire de ne pas le faire avec certaines personnes), mais cette fois sur la carte mémoire intégrée, "pour la sécurité de votre vie privée".

Une ligne du temps

A bien regarder le logiciel, c'est finalement une ligne du temps de ce qu'il se passe dans votre maison, du moins dès qu'il y a des gens qui se promènent devant la caméra.

Cette ligne du temps liste les personnes qui ont été aperçues chez vous (pour autant qu'elle les connaisse et que vous les ayez donc identifiées), et lorsqu'elle ne sait pas qui c'est, elle parle de "mouvement détecté".

Chaque "activité" peut être cliquée, et vous pouvez alors lancer la vidéo enregistrée par la caméra, et la lire sur votre smartphone.


Il doit apprendre (longtemps)

Pour que la caméra de Netatmo fonctionne, elle doit apprendre à reconnaitre les visages. Il y a donc une phase de configuration relativement longue, durant laquelle il faut identifier les visages, leur donner un nom, et surtout confirmer à plusieurs reprises qu'il s'agit bien de cette personne.

C'est que la technologie de reconnaissance faciale est assez complexe. Même après deux semaines, l'application indique de temps en temps "visage inconnu" alors qu'il s'agit d'une personne identifiée depuis le début.

Conditions de luminosité, angle de vue, distance, netteté… de nombreux paramètres empêchent parfois la caméra de reconnaitre un visage.

Quand elle n'est pas sûre d'elle, elle demande une confirmation.
appli


Des alertes encombrantes

L'application Netatmo Welcome, par défaut, vous envoie une notification dès que la caméra détecte un mouvement. Il s'agira donc de "Mathieu est à la maison" si le visage est identifié, ou de "Mouvement détecté" s'il ne l'est pas.

Il est heureusement possible de modifier ces paramètres, en laissant son doigt appuyé sur la vignette de la personne. Dans le menu "Editer", vous pouvez dire à l'application de ne pas vous envoyer de notification lorsque son visage est détecté (ou seulement durant une certain plage horaire), et vous pouvez également lui demander de ne pas enregistrer de vidéo.

Après quelques jours, nous avons désactivé la plupart des notifications, car ça devient vite encombrant.

Mais finalement, à quoi ça sert ?

Deux semaines d'utilisation nous ont permis de faire le tour de la caméra et de ses fonctionnalités. On peut donc répondre à la question qui fâche et qui concerne de nombreux gadgets électroniques: "Mais à quoi ça sert ?".

De notre point de vue, cette caméra et son application très bien réalisée ont une grande utilité: en cas de problème. Une intrusion en journée (grâce à la ligne du temps et le stockage sur carte microSD, vous pouvez récupérer la séquence vidéo), un bruit durant la nuit (il suffit d'appuyer sur le bouton 'play' en bas de l'application pour lancer un streaming de ce qu'il se passe dans votre salon).

Dans le même ordre d'idée, recevoir une alerte sonore en cas de mouvement d'un visage non identifié peut s'avérer utile – mais il faut pour cela que la caméra reconnaisse à chaque fois les visages connus, et ça n'est pas forcément évident.

Si tout va bien, en revanche, la caméra et l'application ne seront pas d'une grande utilité au jour le jour. Savoir quel membre de votre famille est passé dans le salon à telle heure du jour ou de la nuit, ou même revoir la séquence vidéo de ses mouvements, relève à nos yeux soit d'un voyeurisme un peu malsain, soit d'un besoin irrépressible de tout savoir…

Dans la publicité pour la caméra Welcome, on voit une femme d'affaire en pleine réunion, bien heureuse de voir grâce à une notification sur son smartphone que ses enfants sont effectivement rentrés à la maison. Pourquoi pas ?

A 199€, la caméra est forcément un peu plus chère qu'un modèle standard de caméra réseau. Mais sachant qu'il y a la vision de nuit, la HD, le grand angle et surtout, un application très bien faite et un stockage des "visages" sur les serveurs de Netatmo, on n'est vraiment pas volé. 

Mathieu Tamigniau (@mathieu_tam)

Mathieu Tamigniau

A lire aussi

Une nouvelle PlayStation 4 sera disponible dans quelques jours
Ford assure se rapprocher de la production d'une voiture autonome
Nous avons essayé la télécommande universelle la plus sophistiquée: peut-elle vraiment tout faire?
Voici enfin le premier Hoverboard, comme dans "Retour vers le Futur" (vidéo)
Nous avons essayé le premier casque de réalité virtuelle disponible en Belgique: tout ce qu'il faut savoir
Du bon son pour l'été: une enceinte portable étanche et un casque avec une incroyable "réduction de bruit"
La caméra de surveillance Nest Cam IQ reconnait les visages et envoie des notifications vidéos sur votre smartphone: nous l'avons testée

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?