Borsus tacle les critiques: "On n’a jamais eu autant de mesures pour soutenir les PME et les indépendants"

Willy Borsus était l’Invité de Pascal Vrebos ce dimanche après le RTLINFO 13H. Le ministre MR des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture, et de l'Intégration sociale a répondu aux critiques sur l’engagement premier emploi.

Dans l'émission l'Invité, des témoignages d'entrepreneurs ont été diffusé pour interroger Willy Borsus. Les témoins dénoncent l'inégalité de la nouvelle mesure qui permet à un nouvel indépendant d'engager un premier employé sans devoir payer de cotisations sociales. Une mesure dont ils ne bénéficient pas, et qu'ils voient comme une concurrence déloyale.

Le ministre fédéral a souhaité clarifier les choses. "Il faut tenir compte du fait que dans le tax shift, il y a différents chapitres. Le premier, qui est très important, est un chapitre qui entraîne des réductions de charges patronales sur les salaires, pour les entreprises existantes et les emplois existants", explique-t-il. "Ces entrepreneurs vont pouvoir bénéficier de cette réduction de 33 à 25%, maximum. Et on sera bien au-delà des 25% dans de nombreuses situations", ajoute-t-il. Willy Borsus explique que ce premier volet représente plus de 2,8 milliards d'euros de réduction de charges au niveau du pays.


"On n'avait jamais connu autant de mesures destinées à soutenir les PME et les indépendants"

Interrogé par Pascal Vrebos, le ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture, et de l'Intégration sociale met en exergue un second élément. "Nous avons prévu également une période temporaire pour les engagés de 2015, avec des mesures transitoires. Il y a alors les mesures destinées à favoriser les nouveaux engagements. Et puis nous ajoutons aussi une mesure qui double la déduction fiscale sur les investissements, et ce pour toutes les entreprises", précise-t-il.

Sur le ton de l'humour, Pascal Vrebos demande à Willy Borsus s'il ne serait pas devenu le Père Noël. "C'est extraordinaire, on n'avait jamais connu autant de mesures destinées à soutenir les PME et les indépendants en activité, ceux qui déploient leur activité, ou ceux qui envisagent de le devenir un jour", se réjouit le ministre.

A lire aussi

Le RER est terminé à 99% en Flandre, mais il manque de l'argent en Wallonie: une inégalité?

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?