Auguste, 89 ans, nouvelle victime de l’arnaque au rétroviseur cassé: "L’homme est vraiment devenu menaçant"

A 89 ans, Auguste reste très marqué par l’escroquerie dont il a été victime à La Panne. Mis sous pression, il a été délesté de 900 euros en liquide. Ce type d’arnaque au rétroviseur cassé existe depuis plusieurs années, en Belgique et en France. Ces escrocs profitent de la peur de leurs victimes pour leur dérober des sommes parfois astronomiques.

"Quelle honte ! Notre père de 89 ans s'est fait arnaquer à la mer du Nord par cette bande d'individus qui escroquent les personnes âgées", s’est insurgée Jeannique via notre bouton orange Alertez-nous. Cette habitante d’Hennuyères (Braine-le-Comte) tient à témoigner pour alerter d’autres victimes potentielles. "Il faut faire quelque chose pour arrêter ça", estime-t-elle.


"Une grosse ligne noire" sur sa carrosserie

Mi-juin, son père prénommé Auguste a été la proie d’escrocs à La Panne, à la côte belge. Encore choqué, l’octogénaire nous explique lui-même les faits."Vers 13h30, je roulais avec ma femme dans le centre. Dans une rue, un automobiliste m’a interpellé pour me dire que je venais d’accrocher sa voiture, puis m’a demandé de sortir pour voir les dégâts", raconte cet habitant de Braine l’Alleud. Auguste s’exécute et constate une "grosse ligne noire sur sa voiture". "Elle se situait juste à hauteur de son rétro qui était cassé. Ce n’était pas une griffe parce que j’ai pu l’enlever facilement", poursuit-il.


L’escroc appelle un soi-disant réparateur

Les deux hommes entament alors une discussion pour déterminer quelles démarches entreprendre. L’inconnu lui conseille de ne pas appeler la police ni son assureur. "Il m’a dit que comme je n’étais plus tout jeune, je ne devrais pas remplir de constat parce que j’allais être viré de mon assurance. Il m’a dit que c’était mieux de régler ça à l’amiable et qu’il allait me dire combien cela me coûtera", explique l’octogénaire.

L’homme l’invite alors dans sa voiture où il téléphone à un soi-disant réparateur. "C’était en réalité un comparse. Il a lui a dit qu’un rétro coûte 1.450 euros et la pose 1.000 euros. Donc, 2.500 euros au total. J’ai entendu la conversation. Du coup, il m’a demandé : vous avez de l’argent ? Je l’ai dit que non et chez moi non plus, mais que j’avais une carte de banque", se souvient Auguste.


"Il est parti avec 900 euros au total !"

L’arnaqueur lui donne donc rendez-vous à une agence bancaire à proximité. Une fois notre pensionné arrivé, il lui demande de retirer de l’argent au distributeur. "Je lui ai dit que je ne pourrais pas prendre 2.500 euros car il y a un montant limite. Je réussis à prendre 650 euros. A ce moment-là, je ne réalise toujours pas", regrette-t-il. L’homme lui répond que ce n’est pas suffisant et le force à demander un retrait au guichet."Je l’ai bêtement fait. J’ai retiré 100 euros à deux reprises. Il est parti avec 900 euros au total !" Avec le recul, Auguste se dit qu’il aurait dû informer le banquier qui aurait pu alerter la police. Mais l’escroc, jouant subtilement sur la fragilité de sa victime, est parvenu à ses fins."Il est vraiment devenu menaçant. Je n’étais pas à mon aise. Je me suis dit : ‘S’il sort un couteau de sa poche, je suis bien moi’", confie Auguste.


L’octogénaire porte plainte auprès de la police

Encore secoué par cette histoire, l’octogénaire appelle l’une de ses filles qui appelle la police de La Panne pour dénoncer les faits. Les policiers lui conseillent de porter plainte. "Le lendemain, je me suis donc rendu au commissariat pour faire une déclaration. Les policiers ont été vraiment très agréables", souligne-t-il. Auguste reconnaît le véhicule de l’arnaqueur, une Mini Cooper noire, sur les images de caméra de surveillance. La police confirme la plainte déposée par l’octogénaire. "Jusqu’à présent, c’est le seul cas qui nous a été rapporté ici. C’est un problème que nous prenons au sérieux. Nous essayons donc d’informer au maximum les habitants", indique la porte-parole de la zone de police Westkust (Coxyde, La Panne, Nieuport). L’homme est actuellement activement recherché par les forces de l’ordre.


Un coup classique bien préparé

Auguste est toutefois loin d’être un cas isolé. L’arnaque au rétroviseur cassé est un coup classique bien connu des services de police. En janvier 2014, Paulette, 81 ans, nous avait déjà raconté le calvaire qu’elle avait connu à Namur. Paniquée, elle avait alors donné près de 6.000 euros en cash. Ces dernières années, des arnaques similaires ont également été dénoncées ailleurs en Belgique et en France.

Cette forme de vol par ruse est souvent commise par des gens du voyage venus de l’hexagone (il est intéressant de préciser que La Panne est toute proche de la frontière). La mécanique est bien huilée. Les auteurs de ces méfaits profitent de la crainte des personnes âgées de se voir retirer leur permis de conduire.


"Je ne suis pas sur le point d’oublier cette histoire"

Après avoir porté plainte, Auguste décide d’écourter ses vacances à la mer du Nord. Alors qu’il a loué un appartement à La Panne jusque début juillet, il fait ses valises pour rentrer chez lui. "J’étais dégoûté, écœuré et fort stressé. J’ai donc abandonné et j’ai décidé de partir", confie l’octogénaire. "En tout cas, je ne suis pas sur le point d’oublier cette histoire", ajoute-t-il.

"Heureusement, il s’en est tiré avec 900 euros. Cela aurait pu être bien pire. Mais quand il est rentré, il était vraiment secoué. C’est honteux de s’attaquer aux personnes âgées. Je suis révoltée", lance Jeannique. Aujourd’hui, grâce à ce nouveau témoignage, père et fille espèrent éveiller la vigilance des personnes âgées qui pourraient, à leur tour, subir une telle mésaventure.

En cas de doute, mieux vaut adopter ce comportement: refuser de payer en cash et appeler la police.

Julie Duynstee

A lire aussi

Mehdi casse son smartphone assuré chez Media Markt: "Comment peuvent-ils dire que mes déclarations ne correspondent pas aux dégâts ?"
Laurent veut vendre un livre sur 2ememain.be, mais ne tombe que sur des tentatives d'arnaques: le faux email "Paypal" était la plus redoutable

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?