"Trop c’est trop, donc il fallait réguler cette population": la ville de Namur stérilise les chats errants en masse

La ville de Namur organise une campagne de stérilisation des chats errants. Ceux-ci se multiplient et provoquent pas mal de nuisances pour les habitants. L'année dernière, 170 chats ont été capturés et stérilisés. Olivier Pierre et Anne Lutgen ont suivi un agent du service environnement de la ville pour le RTLINFO 13H.

Ça n'a pas loupé: l’appât constitué de sardines a attiré deux chats errants dans les cages déposées hier au pied d’une maison de Bouge, un quartier de Namur. Luc embarque les chats qui seront stérilisés chez un vétérinaire de la ville. "Ce sont les gens qui nous appellent pour dire, j’ai 3, 4, 5, 10 chats errants qui tournent autour de chez nous. J’en ai déjà capturé un hier, et deux aujourd'hui", explique Luc Méan, agent du service environnement de la ville de Namur.

Deuxième station à Wépion, sur les hauteurs de la Meuse. C’est Fernand qui a prévenu le service communal. Ici aussi un chat sauvage est pris au piège. A la manœuvre depuis une dizaine d’années, Luc Méan le reconnaît notamment à son caractère trempé. "Ils ont une tendance à essayer de trouver quelque chose qui les rassure, donc ils arrachent les herbes, les morceaux de bois, etc".

Un habitant explique: "L’année dernière, il y en avait bien une dizaine dans le jardin, c’est désagréable, vous semez votre jardin et le lendemain matin, vous retrouvez tout qui est dispersé. On se dit que ce n’est pas désagréable d’avoir un chat ou deux dans la propriété, c’est même bien, mais trop c’est trop, donc il fallait réguler cette population".

La stérilisation contribue à endiguer la surpopulation des chats, dont le nombre croît de 6% par an. On en compterait près de 2 millions en Belgique. A eux seuls, les chats errants entraînent des nuisances dans le voisinage et des problèmes de santé liés à la consanguinité.

Notre équipe s'est rendue chez le vétérinaire, où une femelle opérée attend d’être relâchée: "Elle a été opérée hier et ne sera relâchée que demain matin, parce que là c’est une opération plus importante. Pour un mâle, c’est une opération bénigne, donc on peut le relâcher le lendemain".

A Namur, 174 chats errants ont été stérilisés l'an dernier, pour 1200 au cours des 9 dernières années.

A lire aussi

Avec ce temps, nos abeilles ne produisent plus beaucoup de miel: "On a même dû les nourrir" Ces faucons s'installent à Bruxelles, Liège, ou encore Verviers: leur nourriture préférée, ce sont... les pigeons! Marc a photographié cet insecte rare à Drogenbos: pourquoi a-t-il une "corne" comme le rhinocéros? Cindy a trouvé cette fourmi "plus grosse que d'habitude": ses grandes pattes lui permettent de courir très rapidement! Les chats hybrides bientôt interdits à Bruxelles: leurs propriétaires devront-ils s'en séparer? Comment lutter contre la prolifération des chats errants? La ville de Namur collabore avec les personnes qui les nourrissent

Reactions

Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher les commentaires.

En ce moment sur RTL info

Alertez nous

Ce site optimisé pour un affichage sur mobile

Pour un affichage optimal, nous vous recommandons d'accéder à la version PC. Quelle version désirez vous?